Autogreffe et hémopathies lymphoïdes chroniques

par Olivier Tournilhac

Thèse de doctorat en Hématologie

Sous la direction de Bernard Dastugue.

Soutenue en 2006

à Clermont Ferrand 1 .


  • Résumé

    L'intensification thérapeutique suivie d'autogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) est utilisée depuis une quinzaine d'année dans les hémopathies lymphoïdes chroniques (HLC). Dans le but de simplifier la procédure d'autogreffe et de diminuer son coût, nous avons dans un 1er temps étudié 109 autogreffes (dont 51 lymphopathies) réalisées après congélation et stockage des CSH à -80°C pendant une médiane de 7 (1-98) semaines. Avec cette technique plus simple que la cryoconservation habituelle à -196°C dans l'azote, nous avons montré que la reconstitution hématologique était satisfaisante. Une évaluation de l'effet d'un stockage à -80°C à plus long terme est en cours. Dans un 2ème temps, en raison du nombre très faible de publications concernant l'autogreffe dans la macroglobulinémie de Waldenström, nous avons réalisé une étude rétrospective dans l'ensemble des centres de greffes français. Nous avons ainsi rapporté que l'autogreffe (n=18) était faisable jusqu'à 70 ans et permettait d'obtenir 95% de réponses globales, avec une médiane de survie sans rechute de 16 mois, qui en comparaison avec la littérature parait influencée par le nombre de lignes thérapeutiques préalables. Nous nous proposons de poursuivre cette étude et d'initier un protocole prospectif. Enfin, la Fludarabine (FDR) ayant été suspectée d'altérer la mobilisation des CSH dans la Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC), nous avons évalué prospectivement les collections de CSH dans la LLC, après traitement de 1ère ligne par FDR (n=75), et constaté que la mobilisation par facteurs de croissance hématopoïétiques (FCH) seuls échoue dans 70 à 85% des cas, spécialement en cas de thrombopénie inférieure à 150G/L avant mobilisation. L'utilisation d'une mobilisation mixte par chimiothérapie et FCH (n=47) permet de réduire ces échecs à 20%. Le mécanisme par lequel la FDR altère la mobilisation des CSH reste à préciser. Une étude évaluant l'impact de la FDR sur les CSH et les cellules souches mésenchymateuses du microenvironnement médullaire est en cours.


  • Résumé

    High dose therapy (HDT) followed by autologous transplantation of hematopoietic stem cells (HSC) has been used for 15 years in chronic lymphoid malignancies. In order to simplify the HDT process and to lower its costs, we first, studied 109 autologous transplantations in various cancers including 51 cases of lymphoid malignancies, following HSC freezing and storage at 80°C for a median of 7 (1-98) weeks. Using this cryoconservation approach easier to use than the standart liquid nitrogen storage at -196°C, we demonstrate a satisfying hematological reconstitution. We also evaluate the effect of storage at -80°C for an extended time. Only few cases of autologous transplantation have been published in Waldenström Macroglobulinemia. We therefore conducted a retrospective study among the French institutions. Hence, we report that autologous transplantation (n=18) is safe up to 70 years-old and induces the high response rate of 95%, with a median relapse free survival of 16 months, whose survival, in comparison with published data appears to be influenced by the mumber of previous cytotoxic lines. We propose to make a follow up this study and to initiate a prospective trial. Finally, fludarabine (FDR) being suspected to jeopardize CSH mobilization in Chronic Lymphocytic Leukemia (CLL), we prospectively evaluate the HSC collection in CLL patients treated by FDR containing first line regimens FDR. We have shown that steady state mobilization using hematopoietic growth factor (HGF) alone (n=75) is sanctioned by 70 to 85% failure, especially in patients who are thrombocytopenic below 150G/L before mobilization. In addition, a mobilization combining chemotherapy plus HGF (n=47) can reduce the failure rate to 20%. The mechanism inducing mobilization impairment remains unclear. A study evaluating the impact FDR on the bone marrow microenvironmental mesenchymal cell has been initiated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (54 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 42-47

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7170
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.