La diversité biologique : Outil d'une recomposition du droit international de la nature : L'exemple marin

par Betty Queffelec

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Annie Cudennec.

Soutenue en 2006

à Brest .


  • Résumé

    La diversité biologique permet d'appréhender dans un seul tenant les différents aspects du droit applicable à la nature sous les angles génétique, spécifique et écosystémique. Forte de ce triple point de vue, la notion embrasse non seulement la protection de l'environnement mais aussi la question de l'appropriation des éléments vivants et des connaissances qui s'y rapportent, bref la multiplicité des liens de droit unissant l'homme et la nature sous ses différents aspects. Cette caractéristique est spécialement mise en lumière dans le cadre marin en raison des particularités juridiques de l'appropriation dans ce domaine. La diversité biologique non seulement rassemble mais également ordonne. Elle permet, en effet, d'envisager une gestion cohérente de la nature au moyen d'une approche écosystémique. Celle-ci permet une prise de décision holistique fondée sur une unité écologiquement et socialement cohérente et implique une responsabilité commune dans la conduite de l'action. Elle implique dès lors une démarche fondée sur l'intégration, la prise en compte du temps au moyen de la précaution et de l'adaptabilité, et de la coopération. Elle replace le citoyen au centre de la décision.

  • Titre traduit

    Biological diversity as a tool to recompose nature international law : marine example


  • Résumé

    Biological diversity allows to see unity laws related to nature, at different levels : genes, species and ecosystems. Through this prism, biological diversity laws deal with environmental protection, appropriation of biological diversity elements and related knowledge. It includes all juridical links between human and nature. This characteristics reveals particularly when concerning seas and oceans because of its juridical particularities about appropriation. Biological diversity puts together while putting in order, the ecosystem approach being a way to manage nature with coherence. This approach implies a process based upon integration, cooperation, considering time with precaution principle and adaptivity. It allows a holistic decision-making process based upon a unity that is scientifically and socially coherent, and implies a common responsibility for acting. It makes the citizen at he centre of the decision-making.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

La diversité biologique : Outil d'une recomposition du droit international de la nature : L'exemple marin

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (510 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.405-453

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRK2006/1
  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque d'études doctorales juridiques de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : P038-QUE-D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.