Taxonomie du genre Cochlearia des côtes bretonnes : morphologie, écologie, chimiotaxonomie et phylogénie moléculaire

par Xavier Dauvergne

Thèse de doctorat en Océanologie biologique

Sous la direction de Eric Deslandes.

Soutenue en 2006

à Brest .


  • Résumé

    Le genre Cochlearia constitue un complexe d'espèces polymorphes au regard de leur morphologie, de leur aire de répartition, de leur nombre de chromosomes et de leur adaptation écologique. En Bretagne, C. Aestuaria présente un statut taxonomique mal défini et peut éventuellement être confondue avec C. Anglica et C. Officinalis. Afin d'étudier la taxonomie de ce genre, une approche pluridisciplinaire a été réalisée combinant l'étude morphologique et écologique des espèces, un étude chiomiotaxonomique et une étude de phylogénie moléculaire. Les analyses biométriques ont mis en évidence quelques caractères permettant de clarifier la taxonomie du genre Cochlearia en Bretagne. De plus, les analyses en microscopie électronique à balayage ont révélé des différences d'ornementation des graines entre les espèces. En complément de cette étude, l'approche chiomiotaxonomique a permis la caractérisation de marqueurs chimiques permettant de distinguer les différentes espèces de ce genre, et de caractériser complètement les espèces C. Aestuaria et C. Officinalis. Enfin, l'approche de phylogénie moléculaire du genre Cochlearia a confirmé : (1) l'origine récente de complexe d'espèces, (2) la position des glaucocochlearia qui constituent une section soeur des Eucochlearia, (3) la monophylie des Eucochlearia et, (4) l'origine basale de C. Danica au sein des Eucochlearia. Ces différents approches ont permis de clarifier la taxonomie du genre en Bretagne tout en confirmant la proximité des différentes espèces de Cochleaires bretonnes.

  • Titre traduit

    Taxonomy of the cochlearia genus from Brittany coast : morphology, ecology, chemotaxonomy and molecular phylogeny


  • Résumé

    The genus Cochlearia represents a complex of highly polymorphic species with regard to their morphology, chromosome number, ecological adaptation and distribution areas. In Brittany C. Aestuaria presents a delicate taxonomic status and can be confused with C. Anglica and C. Officinalis. In order to elucidate the taxonomy of this genus, a multi-field work was carried out, including (1) a morpho-ecological, a chemotaxonomic and molecular phylogeny studies. The biometric analyses highlighted some characters allowing to clarify the taxonomy of Cochlearia genus in Brittany. Scanning electron microscopy also revealed differences of seed ornamentation between the species. In complement of this study, the biochemical approach showed the characterisation of chemotaxonomic markers in each Cochlearia species. Accordingly, C. Aestuaria and C. Officinalis have be clearly characterised. Finally, the molecular phylogenetic analyis of Cochlearia which constitutes a sister section of Eucochlearia, (3) the monophyly of the Eucochlearia and, (4) the basal origin of C. Danica within Eucochlearia. Overall, our work confirmed the proximity of the various Britain species of the Cochlearia genus, and it also clarified the taxonomy of this genus in Brittany.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-266

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRE2006/21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.