Les pentes externes du récif barrière de la Grande Terre de Nouvelle-Calédonie : morphologie, lithologie, contrôle de la tectonique et de l'eustatisme

par Benoît Flamand

Thèse de doctorat en Gésosciences marines

Sous la direction de Bernard Pelletier.

Soutenue en 2006

à Brest .


  • Résumé

    La ride de Nouvelle-Calédonie, d’allure générale sigmoîdale, se caractérise par une dizaine de segments morphologiques. Le talus présente une abondance d’arrachements le long des segments Nord de la ride et le long de la marge Ouest. Ils sont d’origine tectonique et eustatique. Un glacis miocène moyen/supérieur à plio-quatemaire est également identifié. Des accidents transverses aux marges, N1 10°E, N-S et N70°E, participent activement à la segmentation du récif barrière. Deux phases de structuration des marges sont proposées : une extension perpendiculaire à la ride, d’âge Oligocène — Miocène sup et une extension oblique à la ride, d’âge Plio-Quaternaire. Cinq groupes de terrasses marines étagées entre -20m et -120 m'ont été identifiées et rattachées aux cinq derniers Interglaciaires quaternaires. La terrasse 3 (-70m à -95 m) elle a été rattachée au MIS 11(408 ka) qui a été 1 ‘l. M des interglaciaires les plus propices au développement des carbonates. Cette terrasse constitue un excellent indicateur de mouvements verticaux : le récif barrière de la Grande Terre apparaît segmenté en blocs basculés à mouvements verticaux indépendants. Les taux de subsidence moyens depuis 400 ka varient entre 0,13 et 0,20 mm/an. Les associations biologiques et les datations montrent que le sommet des pentes externes est recouvert d’encroûtements modernes très épais, et de matériels issus du démantèlement de formations récifales sus-jacentes. Un modèle bathymétrique basé sur le pourcentage relatif de foraminifères encroûtants par rapport aux algues rouges encroûtantes est proposé. Les algues rouges s’avèrent être un excellent indicateur bathymétrique comme montré dans cette étude. -

  • Titre traduit

    The outer slopes of the barrier reef of the New Caledonian Main Island : morphology, lithology, tectonics and eustatic controls


  • Résumé

    The New-Caledonia ridge which presents a sigmoïdal shape, is characterised by ten morphological segments. The morphological analysis of the margins reveals the presence of numerous landslides along the northern segments and along the western margin attributed to uplift events and/or sea level oscillations. It has been highlighted major N110°E, N-S and N70°E trending structures, cross-cutting the margins and participating actively to the barrier reef segmentation. Two main extensive periods are proposed : the first one, which probably occurred from the Late Oligocene to the Upper Miocene, is characterised by an extension perpendicular to the Main Island and the second, probably Pliocene to Quaternary in age, corresponds to an extension oblique to the ridge (NNW/SSE). Five groups of stepped marine tenaces have been identified between -20m and -120m. They have been related to the five last quaternary highstands. The tenace 3 (-70m to -95 m), has been attributed to the MIS 11(408 kyr. ) which was favourable to the development of carbonates. This tenace constitutes an excellent vertical motion indicator: the New Caledonian barrier reef is segmented and composed by tilted blocks with independent vertical motion. The calculated mean subsiding rates since 400 kyr. Range from 0. 13 to 0. 20 mm/yr. The biological associations and dating revealed that the outer barrier reef slopes are covered by thick foraminiferal, red algal and bryozoan crusts and also by material eroded then fallen from upper reef units. A bathymetric model based on the relatïve percentage of foraminiferal crusts vs coralline crusts is proposed. Red algae constitute an excellent bathymetric indicator.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (240 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 222-240

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRD2006/5
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B16406
  • Bibliothèque : Bibliothèque La Pérouse - Centre de documentation sur la mer.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B400-FLA-P

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06 BRES 2035
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.