Récepteur adaptatif multi-standards pour les signaux à étalement de spectre en contexte non-coopératif

par Crépin Nsiala Nzeza

Thèse de doctorat en Sciences et technologies de l'information et de la communication. Communications numériques

Sous la direction de Gilles Burel.

Soutenue en 2006

à Brest .


  • Résumé

    L'étalement de spectre par séquence directe occupe une place prépondérante dans les systèmes de télécommunication utilisant la technique d'accès multiple par répartition de code (systèmes dits de troisième génération, 3G). Dans le cadre de la surveillance du spectre, se posent alors les problèmes de la différenciation de ces systèmes et de la reconnaissance automatique des signaux, sans connaissance a priori. C'est dans ce contexte dit non coopératif que se situe le cadre de ce travail. La première phase de l'identification est la détection multi-utilisateurs aveugle de signaux à spectre étalé interférents. Nous montrons que ces signaux peuvent être détectés grâce à leur effet sur les fluctuations d'estimateurs statistiques. Cette méthode permet également d'estimer les périodes symboles et ainsi d'isoler les groupes de signaux transmis au même débit. La seconde phase est la synchronisation aveugle dans chaque groupe. Nous étendons d'abord au cas multi-utilisateurs la technique consistant à maximiser la norme carrée de la matrice de covariance du signal intercepté. La courbe de synchronisation obtenue présente alors des pics, dont le nombre correspond au nombre d'utilisateurs interférents. Toutefois, nous montrons que certains pics peuvent être masqués. Partant de ce constat, nous développons une méthode originale de synchronisation consistant à maximiser les valeurs propres prépondérantes de la matrice de covariance. Une étude théorique prouve la robustesse de la nouvelle méthode. Enfin, une fois les signaux synchronisés, nous présentons une méthode d'estimation des séquences d'étalement utilisées ainsi que des symboles transmis.

  • Titre traduit

    Blind adaptive multi-standards spread spectrum receiver in a non cooperative context


  • Résumé

    Direct-sequence spread spectrum (DS-SS) is widely used in CDMA-based systems for third generation (3G) networks. In the spectrum surveillance context, i. E. Without prior knowledge about the transmitters, we present new methods for differentiating telecommunication standards and estimating all the parameters of a DS-SS signals effects on the fluctuations of statistical estimators. Furthermore, this method is able to estimate symbol periods, and thus, to determinate the groups of users transmitting at the same data rate. Then, a fast and efficient blind synchronisation scheme is performed within each groups. We initially extended to the multiuser case the technique consisting in maximizing the square norm of the intercepted signal covariance matrix. The obtained synchronisation curve presents peaks, the number of which is equal to the number of interfering users. However, we showed that some peaks could be masked. These considerations led us to develop an original synchronisation method. It consists in maximizing the largest eigenvalues of the covariance matrix. Theoretical analysis proves the robustness of the new method. Finally, once the synchronization process has been performed, linear algebra techniques allow us to estimate the spreading sequences on the transmitters and the transmitted symbols.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.[165]-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRC2006/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.