Analyse lexico-sémantique de la phytonymie populaire hispano-américaine

par Sandra Hochard-Bihannic

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Philippe Cahuzac.

Soutenue en 2006

à Brest .


  • Résumé

    Élément prégnant de notre langage et témoin privilégié de nos modes de conceptualisation, le règne végétal qui constitue la toile de fond de cette recherche, est observé à travers un corpus composé de 2357 phytonymes. L’étude détaillée des mouvements sémantiques qu’implique chacun des ces noms vernaculaires permet d’en comprendre les origines et de saisir l’importance des plantes dans la culture hispano-américaine, ce dans une double perspective diachronique et synchronique. L’analyse réve��le le rôle prépondérant de la métaphore dans l’acte de nomination car les peuples ont dû nommer en utilisant un matériau linguistique préexistant. Caractérisé dans toute sa diversité géographique, littéraire et phraséologique, ce lexique phytonymique aborde le problème des langues en contact et la question des facteurs qui, en dépit de la mutabilité du signifié, justifient le maintien d’un signifiant — espagnol ou amérindien — dans le lexique et son utilisation dans la création lexicale.

  • Titre traduit

    A lexico-semantic analysis of popular Hispanic American phytonymy


  • Résumé

    A meaningful element of our language and a key testimony to our conceptualization way, the vegetable kingdom, which constitutes the backdrop of this investigation, is observed through 2357 phytonyms. The detailed study of te semantic movements implicated by each vemacular name allows us to understand their origins and to realize the importance of plants in hispano-american culture, from a twofold perspective diachronic and synchronic. The analysis shows te predominant role of te metaphor in te act of naming since peoples had to use a pre-existing linguisitic material when they gave names. Characterized in its geographic, literary and phraseological diversity, this phytonymic lexicon addresses the problem of the contact between languages and that of the factors which, in spite of the mutability of the signified, justify that a signifier— Spanish or Amerindian — is kept in the vocabulary and used in the lexical creation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (982 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. II, p. 565-589. Notes bibliogr. Webliogr. vol. II, p. 589-590. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRX2006/21A-D

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.