La Guyenne de l'intendant Dupré de Saint-Maur : pouvoirs et société à la fin de l'Ancien Régime

par Julien Vasquez

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de François Cadilhon.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Guyenne of the intendant Dupré de Saint-Maur : powers and society in the end of the Old Régime


  • Résumé

    Nicolas Dupré de Saint-Maur est sans doute le dernier grand intendant de Guyenne, même si l’historiographie l’a longtemps négligé au profit presque exclusif du marquis de Tourny. L’évaluation de son rôle dans la généralité de 1776 à 1785, sa capacité à en modifier les structures politiques, économiques, sociales et culturelles pose la question de la réalité de l’absolutisme à la fin de l’Ancien Régime. Malgré la faiblesse d’une administration finalement peu centralisée, l’intendant possède un pouvoir régulateur, notamment en matière économique et fiscale, que la correspondance avec le contrôleur général permet de bien mesurer. Mais c’est surtout en matière culturelle que son influence s’étend le plus, comme en témoigne la création du Musée bordelais en 1782, qui relève d’ailleurs autant de la promotion intellectuelle que de la manœuvre politique. Pourtant, les rivalités de pouvoirs limitent de facto l’autorité politique de l’intendant dans sa province, qui se heurte notamment – mais pas seulement – aux velléités des parlementaires bordelais. Les magistrats défendent en effet l’idée de la souveraineté de la nation, qu’ils entendent incarner, alors que Nicolas Dupré de Saint-Maur conçoit une pratique du pouvoir proche du despotisme éclairé. Les antagonismes de plus en plus violents conduisent alors à une « brutalisation » du champ politique et marginalisent l’intendant, qui se retranche finalement dans un univers de papier et dans une représentation onirique du pouvoir au sein d’une province qu’il ne parvient plus à administrer. En proie aux contrepouvoirs locaux, peu soutenu par Versailles, l’intendant n’est pas le vecteur sans faille de l’absolutisme que l’on a parfois mythifié.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (837 f)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 572-600

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.