L' ergotopie : design et utopie appliquée

par Romain Auberger

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Sylviane Leprun.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Ergotopia : design and applied utopia


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'interroger ce nouveau phénomène qu’est l’utopie appliquée, d'en comprendre la nature et le fonctionnement ainsi que l’usage qu’il en est fait, et son devenir dans une démarche de type design. Discipline à géométrie variable, le design réfléchit aujourd’hui à sa possible virtualité, entraînant des évolutions dans la pratique des designer. Relativement générique, cette démarche consiste à donner une forme tangible aux besoins et aux désirs des utilisateurs. Ici, c’est principalement l’intuition et la créativité du designer, s’appuyant sur des recherches systémiques qui génère une vision du futur, c’est pourquoi être capable d'intervenir sur la réalité semble devenir l'enjeu majeur, le comble de l'utopie. De fait, sa relation avec le design permet l'apport d'une pensée pluridisciplinaire tempérée, donnant naissance à des outils concrets afin d’en déchiffrer le processus de réalisation de celle-ci. L'utopie imaginée, formulée et partagée par les acteurs d'une structure créative sera le plus bel outil d'efficacité dont on puisse rêver afin de réinventer la curiosité, au profit d’une vision à l’échelle de l’homme. De fait, il s’agira de démontrer comment une prospective du présent – l’ergotopie- peut–être au service d’un futur plus ouvert, plus accessible dans la conception de nouveaux objets de réflexions. Dans chacun de ces domaines, on verra qu'il existe des idées, des visions, des ambitions conscientes ou inconscientes faisant l'objet d'un consensus plus ou moins large et méritant d'être tenues pour des utopies dans le sens adopté. Il s'agira d'en faire apparaître la signification et la portée, plus considérable qu'il n'est communément imaginé au sein d'une civilisation que l'on aime à dire réaliste et matérialiste. L'effet exercé sur le design est-il positif ou négatif, les efforts en ce sens en sont-ils favorisés ou inhibés ? A cette question, il n'y a pas de réponses en noir ou blanc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(345 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 322-334. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.