Le français et le gascon dans les Landes : situation, fonctions et représentations

par Magalie Prunet

Thèse de doctorat en Sociolinguistique

Sous la direction de Musanji Ngalasso-Mwatha.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La situation linguistique landaise présente la particularité de faire coexister dans un seul et même espace géographique, deux idiomes : le français et le gascon. Si ce contact n'est pas exceptionnel, son intérêt réside en revanche dans la problématique qu'il génère au sein des instances politiques. Il émerge en effet en France un réel paradoxe dans la gestion des langues régionales ou minoritaires qui se traduit par des efforts promotionnels mais en marge des grands domaines institutionnels et publics. Cette propension n'est en rien anodine, elle est représentative d'une longue et singulière tradition de l'idéologie française basée sur la quête d'une unité linguistique et territoriale. Cette spécificité offre un terrain d'analyse sur les effets de l'intervention étatique dans la société langagière française. La recherche met en exergue ce lien et ses conséquences sur le positionnement des langues dans une dynamique plus locale, celle des Landes. L'approche cherche à croiser les données glanées à travers trois champs d'investigation : le premier constitue une exploration du domaine de recherche éclairée par le regard de la linguistique, du droit, de la politique française (historique et plus contemporaine) mais également régionale sur le français et le gascon. Le second est une analyse de l'organisation linguistique à travers l'appropriation lexicale du territoire landais. Enfin, le troisième se focalise sur une étude de terrain consacrée aux locuteurs landais et à leurs représentations linguistiques.

  • Titre traduit

    The French and the Gascon in the Landes : situation, functions and representations


  • Résumé

    The linguistic situation in the Landes has the effect of making coexist in one only geographical space, two idioms : the French and the Gascon. If this contact is not exceptional, its interest resides on the other hand in the problematic generated within the political process. There is indeed in France a real paradox in the management of the regional or minority languages which results in promotional efforts but generally in margin of the institutional and public spheres. This evolution is not insignificant, it is representative of a long and singular tradition of the French ideology based on the quest of a linguistic and territorial unit. This specificity offers a ground of analysis about the effects of the official intervention in the French society. Research puts forward this tie and its consequences on the positioning of the languages in a more local dynamics, that specific to the Landes. The approach seeks to cross the data through three fields of investigation: the first constitutes an exploration lit by the linguistic, the right, the French politic (historical and more contemporary) but also regional about French and Gascon. The second is an analysis of the linguistic organization through the lexical appropriation of the landais territory. Lastly, the third is a ground survey turned on the speakers and their linguistic representations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (591 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 440-470. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.