Géographie de l'équitation hors stade : mutations et coalescences de sociétés et territoires

par Hervé Ménager

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Augustin.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Témoin de sept millénaires de géostratégies, le Cheval, par son énergie domestiquée, a décuplé le capital spatial de l'Homme. Véhicule emblématique des dominants, il est, depuis un siècle, de plus en plus menacé par les engins mécaniques sur ses anciens territoires, routes et sentiers. Les nouvelles générations urbanisées et hypermobiles prennent cependant le temps de chercher des repères naturels et culturels via l'Hippisme et l'Equitation sauvegardés en stades au XXème siècle par les courses et les sports équestres olympiques. En quête d'altérité avec le tourisme équestre, elles réinventent des technologies hors stade oubliées comme l'Endurance équestre. Eclipsant la cavalerie militaire, les nouvelles bandes de cavaliers occidentaux et orientaux se confrontent sportivement aux distances et aux durées. Accompagnant la " glocalisation ", le tourisme équestre et l'endurance sont des épiphénomènes des mutations et coalescences des sociétés sur des territoires voisins ou éloignés qui progressent dans le même sens sur le temps long, par échanges réciproques.

  • Titre traduit

    Geography of outdoor horse riding : mutations and coalescences of societies and terrtories


  • Résumé

    A witness to seventy thousand years of geo-strategies, the Horse, with its domesticated energy, has increased Mankind's spatial sphere by tenfold. A symbolic vehicle of the leaders, in the last hundred years, the horse has been more and more threatened by the presence of engines and machines on his old territories, roads and lanes. Nevertheless, the new urban and hyper mobile generations are taking time to seek out natural and cultural markers through equestrianism and horse riding, kept alive, during the XXth century, in arenas and on race tracks thanks to horse racing and the Olympic Equestrian tradition. Looking for a different way of life from equestrian tourism, they are reinventing forgotten outdoor practices such as Endurance riding. Overshadowing the Cavalry, new groups of riders both from the west and the east are confronting each other in sportsmanlike manner in the open spaces. Accompanying " glocalisation ", equestrian tourism and endurance riding are epiphenomenona, of the mutations and coalescences of society upon local or distant territories, which are going in the same direction but over the long term.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(608 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : p. 438-444

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.