Adaptation d'Œnococcus œni à l'environnement œnologique : approches génomique comparative, transcriptomique et protéomique

par Arnaud Delaherche

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Oenologie et ampélologie

Sous la direction de Aline Lonvaud.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Par ses capacités à tolérer un pH acide, une concentration élevée en éthanol et une multitude d'inhibiteurs non identifiés, O. œni est une espèce bactérienne particulièrement bien adaptée à l'environnement œnologique. Afin de résoudre des problèmes récurrents de fermentation, la possibilité d'implantation de levains malolactiques sélectionnés représente un grand intérêt pour le viticulteur. Les nombreuses études et observations réalisées dans les laboratoires et chez les industriels ont démontré que l'adaptation d'O. œni dépendait grandement de la souche. L'objectif de notre travail est de tenter de mettre en évidence les différences entre les deux types de souches : celles qui s'adaptent mieux et les autres. Cette étude, basée sur des techniques de biologie moléculaire telles que la génomique comparative, l'hybridation comparative sur puce à ADN et l'électrophorèse bidimensionnelle des protéines, s'appuie sur une collection de souches caractérisées par leurs aptitudes œnologiques.

  • Titre traduit

    Oenococcus oeni adaptation to wine environment : approach by comparative genomics, transcriptomics and proteomics


  • Résumé

    Given its capacities to tolerate acid pH, high ethanol concentrations and many non characterized inhibitors, O. Oeni is a bacterial species particularly well adapted to eonological environments. To resolve recurrent fermentation problems winemakers often use selected malolactic starters in a lyophylized form. Nevertheless, progress still needs to be made in order to improve the efficiency of these starters. Numerous studies done by research laboratories and manufacturers demonstrate that O. Oeni adaptation to wine is highly strain depend. The aim of this study is to try to highlight the differences between the well adapted strains and the others. This study, based on molecular genetics and proteomics such as comparative genomic, comparative genomic hybridization aarray and 2D electrophoresis relies on a collection of strains characterized by their oenological capacity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(136 f.)
  • Annexes : Bibliogr. réf. f. 123-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé - Josy Rieffers.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2006-1385
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux (Villenave d'Ornon). Direction de la documentation. Bibliothèque de l'Institut des sciences de la vigne et du vin.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH DEL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.