De l'école à la rue : la construction et la structuration des conduites et des pratiques déviantes et délinquantes des adolescents dans et autour de l'école dans les quartiers populaires : une étude comparative entre la France et le Brésil

par Benjamin Moignard

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Éric Debarbieux.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse au rapport entre le collège et son environnement dans les quartiers populaires au travers de l'étude des conduites et des activités déviantes et délinquantes des adolescents à la fois dans et autour de l'école. Cette recherche, qui a privilégié un mode de recueil de données ethnographiques à la fois dans le quartier et dans le collège, est envisagée à partir d'une comparaison entre la France et le Brésil, visant à faire de l'altérité un opérateur de connaissance. Notre approche pense les relations de l'école à son environnement comme une construction sociale dynamique liée aux interactions qu'établissent les contextes locaux avec les perspectives des acteurs et les orientations sociales globales. En nous intéressant aux modalités de construction des systèmes de sociabilité, à certaines formes d'agrégation juvénile particulières telles que les bandes d'adolescents, et aux modes de socialisation en place dans le quartier et dans l'école, nous tentons de repositionner la conduite des activités déviantes et délinquantes dans le cadre de sytèmes sociaux cohérents avec les logiques locales et globales dans lesquelles ils s'insèrent. En saisissant à la fois la réalité sociale du quartier et la manière avec laquelle le collège est confronté de l'intérieur à un certain nombre de conduites déviantes et délinquantes qui se manifestent en particulier autour de la violence à l'école, nous interrogeons la façon dont l'école interagit sur le plan de la construction des activités déviantes et délinquantes avec son environnement. La forte disparité constatée entre les réalités françaises et brésiliennes, va à l'encontre des idées reçues sur le lien entre un environnement violent et une école sous tension. Nous avons de fait identifié des éléments de structuration des contextes scolaires qui favorisent l'émergence de conduites et de pratiques déviantes et délinquantes à la fois dans et autour de l'école, selon des modalités très différentes entre la France et le Brésil.

  • Titre traduit

    From the school to the street : the construction and structuring of the deviant and delinquent behaviours and practices of adolescents in and around the school. A comparative study between France and Brazil


  • Résumé

    This theses adresses the relationship between secondary schools and their environment in working-class neighbourhoods, via a study on the deviant and delinquent behaviours and practices of adolescents both in and around the school. This research, which used the method of ethnographic data collection both in the school and in the neighbourhood, was envisaged with a comparison between France and Brazil in mind, aiming to make otherness an operator of knowledge. Our approach considers the relationships of the school with its environment as a dynamic social construction linked to the interactions formed by local contexts with the perspectives of the protagonists and global social orientations. By looking at the ways in which sociability systems are constructed, at certain forms of juvenile aggregation such as teenage gangs, and at the socialisation modes in place in the neighbourhood and the school, we attempt to re-position deviant and delinquent activities in the framework of coherent social systems with the local and global rationales into which they are integrated. By grasping both the social reality of the neighbourhood and the way the school is confronted, from the inside, with a number of deviant and delinquent behaviours which are manifested in terms of violence in the school, we question the way the school interacts with its environment in terms of the construction of deviant and delinquent activities. The big disparity noted between a French and Brazilian social realities run counter to popular beliefs about the links between a violent environment and a school in a state of tension. We have identified structuring elements of school contexts which favour the emergence of deviant and delinquent practices both in and around the school, according to modalities which differ greatly between France and Brazil.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (460 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 434-452

Où se trouve cette thèse ?