Corrélation entre l'organisation spatiale du perimysium et des domaines subcellulaires des fibres musculaires squelettiques : implication dans la transmission latérale des forces et conséquences possibles sur les adaptations du muscle à l'exercice physique

par Emilie Passerieux

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean-Paul Delage.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    Nous avons exploré la possibilité qu’une fraction du tissu conjonctif intramusculaire, le périmysium soit impliqué dans les mécanismes qui sont à l’origine des adaptations musculaires. Pour cela, nous avons montré dans le muscle squelettique Flexor carpi radialis de bœuf que le périmysium transmet latéralement les forces de la contraction musculaire depuis les fibres musculaires jusqu’aux tendons. D’autre part, nous avons montré que sa répartition spatiale correspond à la surface des fibres musculaires à la répartition des intégrines et à la présence des cellules satellites et dans les fibres musculaires à la répartition des noyaux, des mitochondries subsarcolemmales et des myosines. Ainsi l’association périmysium – fibre musculaire constitue l’origine d’un système mécanosensible apte à expliquer les adaptations à court et long terme et nos premières investigations peuvent servir de point de départ pour explorer les voies par lesquelles s’expliquent les adaptations musculaires.

  • Titre traduit

    Correlation between the spatial organization of perimysium and subcellular domains of skeletal myofibers : involvement in lateral force transmission and possible consequences in muscular adaptations to physical exercise


  • Résumé

    We investigated the possibility that the perimysium, a component of intramuscular connective tissue, is involved in muscular adaptation mechanisms. We demonstrated in bovine skeletal Flexor carpi radialis muscle that (i) the perimysium drives the forces of muscular contraction from myofibers to the tendons, (ii) the spatial distribution of the perimysium in muscle corresponds directly to the distribution of integrins (associated with the presence of satellite cells at the surface of myofibers) and the distribution of myonuclei, subsarcolemmal mitochondria, and myosin inside myofibers. We concluded that the perimysium-myofiber relationship reflects the existence of a mechanosensor system explaining short and long term muscle adaptations. Our investigations were essential for detecting the way of myofibers adaptations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (89 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 83-89

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et techniques des activités physiques et sportives-STAPS.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THE 538
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.