La socialisation professionnelle des éducateurs spécialisés : le rôle des centres de formation

par Edith Montmoulinet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Dubet.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    La formation de l'éducateur spécialisé s'effectue dans le cadre d'une alternance (école et terrains de stage). Et même si le milieu professionnel joue le rôle principal dans le processus de socialisation professionnelle des futurs éducateurs, le centre de formation y contribue également. Il y participe de manière complémentaire mais en adoptant des modalités reposant sur les mêmes bases fondatrices que le secteur éducatif. Notre recherche s'intéresse au système pédagogique mis en œuvre et aux acteurs bénéficiant de cette socialisation. Elle prend appui sur une analyse comparative de cinq centres de formation de France. Le processus de socialisation professionnelle y est appréhendé à travers trois dimensions : la procédure d'admission, rite de passage essentiel. Tout en filtrant un certain type de candidats, elle véhicule les valeurs professionnelles. Les programmes légitimes et les curricula latents. Formateurs, modalités et contenus pédagogiques des centres de formation adoptés, facilitent l'intégration sociale et culturelle des étudiants dans leur futur univers professionnel. Les effets de la socialisation professionnelle repérables à travers la conversion des motivations et des représentations, et le type d'acquisitions privilégiées par les étudiants au fil de la formation. L'homologie entre les modalités pédagogiques et sélectives des écoles et les établissements du secteur éducatif favorise l'acquisition d'une identité professionnelle reproductrice. L'éducateur d'aujourd'hui se situe toujours entre charisme et technicité, avec toute la complexité identitaire que cela ne manque pas d'entraîner.

  • Titre traduit

    Professional socialisation of the specialised educators. The role of training centres


  • Résumé

    The training of specialised educators is carried out alternatively in school and by practical training courses. And even if the professional environment plays the main part in the process of occupational socialisation of the future educators, the training centre also plays a part in it. Its serves as a complement only by adopting methods resting on the same founding bases as the educational system. In our research, we studied which teaching system was implemented and how the trainees benefited from that socialisation. It is based on a comparative analysis of five French training centres. In this case, the process of professional socialisation is observed through three dimensions : admission procedure, essential rite of passage. By sorting out a certain type of candidates, it conveys professional values. Legitimate programs and latent curricula. Instructors, methods and subject maters chosen by the centres of formation, help the students to blend in their future professional universe, socially and culturally. The effects of professional socialisation visible in the change of motivations and representations, and the type of acquisitions favoured by the students during their training. The homology between teaching and selection in the schools and the institutions of the educational sector fosters the acquisition of a reproductive professional identity. The specialised educator, today, always balanced between charisma and technicality, with the complex identity problem that it does not fail to induce.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (459 p., 361 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 435-453

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTS 2006/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.