Morbidité chez l'adulte infecté par le virus de l'immunodéficience humaine à l'ère des traitements antirétroviraux en Afrique sub-Saharienne : étude de cohorte Cotrane ANRS 1203, Abibjan, Côte D'Ivoire, 1996-2003

par Catherine Van Surell-Seyler

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et médicales. Épidémiologie et intervention en santé publique

Sous la direction de Xavier Anglaret.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse était de décrire l'incidence des affections liées au VIH, et les facteurs qui y sont associés, chez des adultes infectés par le VIH à l'ère des antirétroviraux à Abidjan. Pour cela, nous avons suivi une cohorte d'adultes infectés par le VIH entre 1996 et 2003. Nos principales conclusions ont été : (i) Le spectre de morbidité sévère de l'adulte infecté par le VIH non traité est dominé par la tuberculose et les infections bactériennes invasives. (ii) Chez les personnes débutant les ARV, l'incidence d'une pathologie opportuniste sévère donnée reste équivalente à celle attendue chez une personne ne prenant pas d'ARV et ayant le même chiffre de lymphocytes CD4. (iii) Avoir un antécédent de pathologie liée au VIH semble être un facteur de risque de survenue de cette même pathologie, que la personne soit sous traitement ARV ou non. Ceci peut ouvrir des perspectives pour l'étude de chimioprophylaxies couvrant le début d'un traitement antirétroviral.

  • Titre traduit

    Morbidity in HIV infected sub Saharan African adults in the era of antiretroviral treatment : the cotrame ANRS 1203 cohort study, Abibjan, Côte d'Ivoire, 1996-2003


  • Résumé

    Our objective was to describe the incidence of HIV-related infections and the associated risk factors in sub-Saharian African HIV-infected adults in the era of ARV treatment. We followed up a cohort of HIV-infected adults between 1996 and 2003 in a dedicated health centre in Abidjan. The main lessons learned were as follows : (i) In Côte d'Ivoire, the severe morbidity spectrum of HIV-infected adults under cotrimoxazole prophylaxis is dominated by tuberculosis and invasive bacterial diseases. (ii) ARV treatment reduces severe morbidity and hence mortality, without modifying the short-term spectrum of opportunistic infections. (iii) A history of an HIV-related disease seems to be a risk factor for this particular disease, whether the patient is under ARV therapy or not. Within our cohort, this was specifically verified in the case of tuberculosis history, encouraging the further investigation of an anti-tuberculosis chemoprophylaxis delivered during the first months of the antiretroviral treatment and targeting individuals having declared a prior episode of active tuberculosis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(127 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 274 réf.. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMTB 2006-1310
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.