Analyse de la performance musicale et synthèse sonore rapide

par Matthias Robine

Thèse de doctorat en Informatique et mathématiques

Sous la direction de Robert Strandh.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Cette thèse d'informatique musicale explore d'une part la performance intrumentale et propose d'autre part des algorithmes de synthèse additive rapide. Un état de l'art sur l'analyse du jeu instrumental est dabord réalisé, explorant les différentes composantes de l'interprétation musicale. Une étude sur l'importance du doigté au piano est alors présentée. La performance pianistique est ainsi analysée pour mettre en évidence l'influence du doigté sur la performance. Le jeu académique au saxophone est aussi analysé, afin d'évaluer le niveau technique de saxophonistes en fonction de l'évolution de leurs paramètres sonores. Une méthode automatique de cette évaluation est alors proposée. Dans une deuxième partie, nous explorons des algorithmes de synthèse additive rapide. Nous étudions d'abord la possibilité d'avoir recours à des techniques non linéaires. Nous présentons ensuite PASS, une nouvelle méthode où des polynomes replacent des fonctions sinusoïdales pour accélérer la synthèse sonore. Une application de la méthode PASS est finalement présentée, permettant la synthèse rapide et réaliste de surfaces océaniques.

  • Titre traduit

    Musical performance analysis and fast sound synthesis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-162 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-162

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3327
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.