Instabilité de Faraday dans les fluides complexes

par Pierre Ballesta

Thèse de doctorat en Sciences chimiques. Physicochimie de la matière condensée

Sous la direction de Sébastien Manneville.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Il est connu depuis 1831 que les fluides vibrés verticalement sont sujets à l'instabilité de Faraday. Au dessus d'une certaine accélération dite accélération critique, des ondes stationnaires apparaissent à la surface du fluide et forment un motif géométrique caractérisé par une longueur d'onde critique. Dans ce travail, nous montrons que la microstructure d'un fluide complexe peut se coupler fortement à l'instabilité et induire différents types de comportements selon le fluide étudié. Dans des solutions semi diluées de micelles géantes, la forte viscosité du fluide engendre des ondes stationnaires dans la hauteur du fluide. Dans des solutions diluées de micelles géantes, le cisaillement engendré par les ondes se surface conduit à un changement de la microstructure se traduisant par un phénomène de rhéo-épaissement. Enfin, dans des suspensions de bâtonnets rigides, le couplage entre instabilité et microstruture induit un alignement localisé des bâtonnets.

  • Titre traduit

    Faraday instability in complex fluids


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (201 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-[202].

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3210
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.