Une méthode de raccordement de maillages non-conformes pour la résolution des équations de Navier-Stokes

par Christophe Romé

Thèse de doctorat en Sciences physiques et de l'ingénieur. Mécanique

Sous la direction de Jean-Paul Caltagirone et de Stéphane Glockner.

Soutenue en 2006

à Bordeaux 1 .


  • Résumé

    Le traitement numérique de problèmes de mécanique des fluides s'appui sur des géométries souvent particulières et complexes. Afin de les représenter au mieux, nous avons développé une méthode de raccordement de maillages multiblocs non-conformes. Elle repose sur l'interpolation non-conservative et implicite des variables sur des interfaces entre les blocs. Le traitement des conditions de raccord a été intégré au code de calcul Aquilon en 2D et en 3D, dans le contexte de la méthode du Lagrangien Augmenté servant à la résolution des équations de Navier-Stokes. La validation numérique 2D a été effectuée sur un ensemble de cas test dont les solutions analytiques sont bien connues ainsi que sur les cas de la marche descendante, de la cavité entraînée et de l'écoulement autour d'un cylindre. Les résultats obtenus montrent la faisabilité et le bien-fondé de l'approche proposée.

  • Titre traduit

    ˜A œconnecting method of block-structured meshes for the resolution of Navier-Stokes equations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xviii-172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 3175
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.