La connotation à l'épreuve de la traduction littéraire. Une oeuvre romanesque de N. Kazantzaki et "ses autres versants" : essai de sémantique textuelle

par Maria Constantinou

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Andrée Chauvin-Vileno.


  • Résumé

    La thèse articule analyse textuelle et linguistique contrastive autour des problématiques croisées de la traduction (du grec vers le français et l’anglais). Elle a un double objectif: a) faire le point sur le concept de connotation de façon à conclure sur sa valeur opératoire notamment en matière de traduction littéraire b) mettre la connotation à l’épreuve de la traduction en cernant comment les réseaux connotatifs se déploient respectivement dans un texte original et dans les textes traduits. La première partie est théorique. Elle porte, dans un premier temps, sur la traduction, ses enjeux et ses problèmes et, dans un second temps, sur le concept de connotation. Elle essaye de revisiter la connotation dans le temps, et de la reconfigurer au sein des sciences du langage pour la replacer ensuite dans une sémantique englobante. Elle montre que le concept de connotation, en dépit de son statut controversé, peut être un outil opératoire pour prendre en compte l’unité littéraire du texte. La deuxième partie est consacrée à l’analyse. Elle se veut un essai de sémantique textuelle dans une perspective traductologique et littéraire qui s’attache à la pluralité des sens, des voix et des lectures. Le corpus d’exploration est l’œuvre romanesque de N. Kazantzaki et plus particulièrement La Dernière Tentation du Christ, traduit en français par M. Saunier, et en anglais par P. A. Bien

  • Titre traduit

    ˜The œconcept of connotation put to the test of literary translation. A novel by N. Kazantzakis and the "other sides" : an essay of textual semantics


  • Résumé

    The thesis combines textual analysis and contrastive linguistics, clustering around intersected problems and theories of translation (from Greek into French and English). It has a double objective: a) to update the concept of connotation, in order to prove its applicability, especially for the analysis of literary translation, b) to put the concept of connotation to the test of translation by observing how connotations constructed on textual networks are transferred from one language into another. The research is divided into two parts: theory and analysis. The first part deals, initially, with theoretical and practical problems of translation. It also traces a historical background of connotation and reshapes it within the different fields of Language Sciences (Pragmatics, Stylistics, Semantics), so as to resituate it into an integrative approach of Semantics. It shows that connotation despite its controversial status can be a functional and useful concept for a literary and textual approach. The second part is an essay of textual semantics from a translation and literary perspective, focusing on plurality of meaning, voices and interpretations. It takes as corpus Kazantzakis' novels and more precisely The Last Temptation of Christ, translated into French by M. Saunier and into English by P. A Bien

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (498 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 461-492. Webibliogr. f. 493. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219360.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219361.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.