Conception d'une langue contrôlée pour un système de traduction automatique de protocoles médicaux : applications aux domaines de l'échinococcose et au clonage moléculaire

par Xiaohong Wu

Thèse de doctorat en Science du langage. Linguistique et informatique

Sous la direction de Sylviane Cardey-Greenfield.


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude linguistique en vue de la création d'un modèle de système de traduction automatique anglais-chinois dans deux sous-domaines de la médecine : l'échonococcose et le clonage moléculaire. L'objectif principa consiste à mettre en lumière, au moyen d'une analyse contrastive détaillée, les différences (lexicales, syntaxiques et sémantiques) entre ces deux langues, qui, souvent, pour une machine, constituent la cause d'une traduction erronée. Nous avons comparée les protocoles médicaux traduits par les traducteurs humains et les protocoles traduits en utilisant les traducteurs automatiques gratuits que l'on trouve sur l'Internet (Systran, WorldLingo et Babelfish Translation). De cette façon, nous avons détecté quelques problèmes spécifiques à ces langues et nous avons exploré des solutions envisageables : les langues humaines étant criblées d'ambiguïtés, cette recherche propose aussi la conception et le développement d'une langue controlée, en tant que support technique permettant de réduire la complexité des analyses linguistiques et accroître la qualité de la traduction par la machine. Nous avons créé des instructions détaillées d'écriture sous forme, elles-mêmes, d'un protocole afin de permettre aux auteurs des protocoles médicaux de composer des phrases plus claires et relativement plus simples, qui pourraient faciliter à la machine le traitement des phrases d'entrée et aller ainsi vers une traduction fiable

  • Titre traduit

    Designing a controlled language for en english-chinese machine translation system of medical protocols : applied in the domain of echinococcosis and molecular cloning


  • Résumé

    This research is based on a lingusitic study to design an English-Chinese machine translation system to be applied in two sub-medical domains : echinococcosis and molecular cloning. By means of a detailled contrastive analysis, we focused on analysing the lexical, syntactic and semantic differences and the discrepancies prevalent between these two languages and which are frequently the cause of mistranslation by the machine. We compared the medical protocols translated by human translators with the protocols which were translated using the free MT systems on Internet (Systran, WordlLingo and Babelfish Translation). Some language-specific problems were thus detected and feasible solutions were explored. Therefore this research focused on designing and developing a controlled language (CL) as a supporting technique to reduce the complexity of linguistic analysis and to enhance the translation quality of the machine. While designing the CL, we also take into account the possibility of a future application of this technique in a multilingual environment. Moreover, detailed writing guidelines were designed in the form of a protocol to enable the authors of the medical protocols to compose clerer and relatively simpler sentences which would facilitate the machine to process the input sentences and thus obtain good translations

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (302 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 270-278

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 220784

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.