Difficultés de communication orale : enquête sur les stratégies de communication des apprenants nigérians de français en situation exolingue

par Mufutau Adebowale Tijani

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Didactique et sémiotique

Sous la direction de Gisèle Holtzer.


  • Résumé

    Notre thèse se situe dans le courant des recherches portant sur les stratégies de communication en langue étrangère (PORQUIER, 1979, FAERCH & KASPER, 1980 ; RILEY, 1985 ; BANGE, 1992) et celles menées sur la communication exolingue, entendue comme interaction verbale « caractérisée par des divergences particulièrement significatives entre les répertoires linguistiques respectifs des participants » (PY & ALBER, 1986). Nous avons enquêtés sur les principales difficultés de production et de compréhension orales des apprenants universitaires nigérians de français en interaction avec un locuteur francophone et leurs efforts pour surmonter ces difficultés. Trois différentes méthodes de recueil de données ont été adoptées : le questionnaire, l’enregistrement audiovisuel des interactions exolingues et l’organisation des entretiens rétrospectifs individuels avec les apprenants sur leur expérience avec le locuteur francophone. Pour l’analyse des conduites communicatives des apprenants nous avons porté une attention particulière sur les stratégies dites de « compensation » (RILEY, 1985) ou de « réalisation des buts de communication » (BANGE, 1992) à savoir : le recours à l’alternance codique, la reformulation, l’autocorrection, la création lexicale ainsi que les demandes d’aide explicites et implicites. Nous avons proposé, à la fin, des réajustements pédagogiques nécessaires pour l’amélioration de la compétence de communication orale des étudiants au cours de leur programme d’immersion linguistique au centre inter-universitaire nigérian d’études françaises appelé « Village Français du Nigeria »

  • Titre traduit

    Oral communication diffficulties. A case study of nigerian french language student's communicative strategies in an exolingual situation


  • Résumé

    Our thesis falls within the context of researches on communicative strategies in foreign language (PORQUIER, 1979; FAERCH & KASPER, 1980 ; RILEY, 1985 ; BANGE, 1992) and those on exolingual communication, defined as verbal interaction «characterised by significant differences in the participants’ respective linguistic competence» (PY & ALBER, 1986). We investigated on Nigerian French language undergraduates’ major oral production and comprehension difficulties during a face to face interaction with a Francophone and their efforts in overcoming those difficulties. Data were gathered through three different methods: questionnaire, audio and video recording of exolingual interactions as well as individual retrospective interview with the students on their communicative experience with the Francophone. While analysing students’ communicative behaviours we paid particular attention to “compensatory strategies” (RILEY, 1985) also referred to as “strategies aimed at achieving communication objectives” (BANGE, 1992) such as code mixing, reformulation, self-correction, word coinage as well as explicit and implicit request for assistance. At the end of the study, we proposed some pedagogical readjustments towards the improvement of students’ oral communicative competence during their language immersion programme at the nigerian inter-university centre for French studies called “Nigeria French Language Village”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (343, 207 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 318-343 (T.1). Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219373.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 219374.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.