Approches biométrologiques de l'éclat du teint

par Adeline Petitjean

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Philippe Humbert.


  • Résumé

    Ce travail a permis de mieux appréhender les paramètres intervenants dans l'éclat du teint et il témoigne de sa complexité : notion multifactorielle (texture, brillance, microcirculation et couleur, joie, tristesse, fatigue. . . ). - Par des techniques de biométrologie, nous avons mis en évidence que le tabac altère l'éclat du teint en diminuant la réflexion de la lumière (aggravation du microreIief), la brillance et la rétrodiffusion de la lumière. Nous avons aussi mis en évidence que les principes actifs testés améliorent l'éclat du teint en ayant un effet lissant. Seul un des principes actifs améliore la brillance. Au niveau microcirculatoire, seul un des principes actifs a inhibé l'augmentation observée de la vascularisation avec l'excipient. Nous suggérerons que celui-ci améliore le teint en maintenant un teint homogène et en luttant contre les effets du vieillissement. Ces résultats suggèrent que la texture de la peau joue un rôle important dans l'éclat du teint.

  • Titre traduit

    Biometrological assessment of the skin radiance


  • Résumé

    L'éclat du teint est une réalité que tout le monde appréhende, mais qu'il est difficile de décrire ; pourtant, de plus en plus de produits cosmétiques mis sur le marché revendiquent cette indication. Il est le reflet de notre état de santé, du fonctionnement de notre organisme. Il joue un rôle physiologique et social de premier plan. La liste des paramètres qui le constituent est difficile à établir et les méthodes d'évaluation in vivo de l'éclat du teint manquent encore à ce jour. - L'objectif de ce travail était de comprendre l'éclat du teint. Il semble dépendre du pouvoir réfléchissant de la peau. L'aspect brillant de la peau est dû à la réflexion spéculaire (elle-même influencée par la texture de la peau) alors que la couleur est due à la rétrodiffusion, qui dépend majoritairement de la concentration des différents pigments et de leur distribution (mélanine et hémoglobine). Ainsi la couleur cutanée est influencée par la microcirculation. Il apparaît évident que la notion d'éclat du teint est très complexe et d'origine multifactorielle. Ce mélange pondéré de la texture, de la brillance, de la microcirculation et de la couleur, est probablement influencé par d'autres facteurs psychologiques tels que la joie, la tristesse, la fatigue. . . - [ Travaux et résultats :] Dans un premier temps, pour évaluer la quantité de lumière réfléchie (brillance), nous avons validé un nouvel outil développé au sein de notre laboratoire. Nous avons montré que cet outil est répétable et reproductible dans le temps pour deux paramètres. L'un dépend de la texture de la peau et l'autre de la brillance de la peau. Il est aussi sensible et spécifique. Ainsi, cet appareil est satisfaisant pour suivre l'évolution de l'éclat du teint au niveau du front et de la pommette, et pour réaliser une classification (terne ou éclatant) au niveau du front. - Dans une application physiologique, nous nous sommes intéressée à un facteur susceptible d'altérer l'éclat du teint : le tabac. Puis dans une application cosmétique, nous avons étudié le potentiel d'amélioration de cet éclat par une famille de peptides. Nous avons étudié : les effets cutanés du tabagisme et de ses principes actifs sur le microrelief (projection de franges) ; la microcirculation (vidéocapillaroscopie) ; la couleur (Chromamètre®) ; la brillance, à l'aide d'un nouveau système développé par notre laboratoire, mesurant la quantité de lumière réfléchie par la peau ; l'hydratation (Cornéomètre®) ; le taux de sébum (Sébumètre®). Des techniques de biologie ont aussi été utilisées pour comprendre les mécanismes mis en jeu par les principes actifs pour leur efficacité in vivo. - Nous nous sommes intéressée aux fibroblastes (prépuce), cellules responsables de la synthèse et de l'entretien des macromolécules de la matrice extracellulaire. Nous avons étudié leur activité de synthèse via l'étude du collagène de type l et III, leur capacité de rétraction, certains récepteurs - les intégrines α2β1 - lesquels lient le collagène de type l avec une forte affinité et ainsi jouent un rôle clé dans la migration des fibroblastes à l'intérieur du derme. - Nous avons mis en évidence que le tabagisme chronique aggrave le microrelief, diminue le taux de sébum et diminue le nombre de boucles capillaires visibles. Cette étude renforce l'idée que fumer est un facteur de vieillissement prématuré de la peau. Ainsi, nous pouvons conclure que le tabac altère l'éclat du teint en diminuant la réflexion de la lumière, la brillance et la rétrodiffusion de la lumière. - Nous avons mis en évidence que quatre principes actifs améliorent l'état de surface de la peau en ayant un effet lissant : l'un par un effet filmogène, les trois autres par une augmentation du taux de collagène I. Pour la brillance, seul un des principes actifs réduit la quantité de lumière diffusée et augmente la quantité de lumière réfléchie (mais de façon non significative). - Au niveau microcirculatoire, seul un des principes actifs a inhibé l'augmentation observée de la vascularisation avec l'excipient. Nous pouvons suggérer qu'une diminution de la vascularisation améliore le teint en maintenant un teint homogène et en luttant contre les effets du vieillissement. Ainsi, tel principe actif tend à inhiber les effets microcirculatoires du vieillissement et à améliorer le teint. Nous n'avons pas mis en évidence d'efficacité sur les autres paramètres étudiés. - [ Conclusion : ] Ce travail a permis de mieux appréhender les paramètres intervenants dans l'éclat du teint et il témoigne de sa complexité. Ces résultats suggèrent que la texture de la peau joue un rôle important dans l'éclat du teint.


  • Résumé

    This work has helped to identify the parameters which participate in the skin radiance and has revealed its complexity: multifactorial sources (texture, brightness, rnicrocirculation, colour, happiness, sadness, tiredness. . . ). - By biometrological assessment, we demonstrated that smoking alters the skin radian ce by reducing the brightness, the light reflection (worsening the microreIief) and the light retrodiffusion. We showed that the four active principles improve the skin radiance by a smoothing effect. Only one of the actives improves brightness. With regard to microcirculation, only one of the active princip les inhibited the increase of the vascularisation with the excipient. It seems that reduced vascularisation improves the skin radiance by keeping it homogeneous and fighting the effects of aging. The results suggest that the skin texture is a capital eIement in the skin radiance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (261 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 293-315 (173 réf.) et en fin d'article ; p. 319-320, 12 réf. de publications co-signées par A. Petitjean et en fin des articles

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Santé (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : WR.102.PET.2006
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 10483
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.