Conséquences de l'utilisation des films UV sélectifs sur le fonctionnement du biosystème serre (application à la lutte intégrée en culture de tomate " Lycopersicon esculentum Mill ")

par Dany El-Obeid

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Alain Coudret.

Soutenue en 2006

à Avignon .


  • Résumé

    L'utilisation des films et des filets UV-sélectifs pour couvrir les serres de production de tomate comme moyen de lutte contre les champignons et les insectes a soulevé plus de questions et de problèmes que des certitudes pour les agriculteurs, en particulier en ce qui concerne la gestion des insectes auxiliaires. L'objectif de ce travail était de tester l'efficacité des ces films dans les conditions climatiques grecques par rapport à trois processus 1) assurer une pollinisation adéquate, 2) protéger la culture contre la pourriture grise à un coût énergétique acceptable et 3) protéger les cultures contres les ravageurs comme les aleurodes, les pucerons et les thrips par les auxiliaires Encarsia formosa et Macrolophus pygmaeus. Pour cela, trois cultures successives de tomates ont été réalisées dans des serres équipées pour les unes de films UV-sélectifs et pour une autre d’un film standard. L'activité des bourdons au niveau de la porte de la ruche a été observée grâce à des cameras de vidéosurveillance et à des observations directes. Au niveau des fleurs l'activité a été caractérisée par le pourcentage et le degré de pollinisation. Des mesures de la qualité des fruits provenant de fleurs butinées ou non butinées ont été réalisées. Différents modes de déshumidification ont été appliqués afin d’évaluer leur effet sur le climat de la serre et sur l'apparition de la pourriture grise. Nous avons suivi l'évolution des populations des ravageurs sur les plantes et sur des pièges à l'intérieur et à l’extérieur des serres. Des comparaisons entre des compartiments avec et sans lutte intégrée ont été réalisées. Les résultats ont montré une dérive des bourdons des serres à films UV-sélectifs vers les serres sans film UV-sélectif durant la période de conditionnement. Cependant l'activité journalière des bourdons n'était pas altérée. La protection des films UV-sélectifs contre les ravageurs s'élevait jusqu'a 59% et à 90% quand ils sont accompagnés de filets UV-sélectifs. Nos résultats ont démontré une grande préférence des auxiliaires pour les conditions sous le film témoin mais leur efficacité dans les structures pauvres en UV n’a cependant pas été altérée. On conclut que l'utilisation des filets UV-sélectifs n'est pas avantageuse et que l'utilisation des films UV-sélectifs est avantageuse, notamment au plan de la prévention contre les ravageurs, mais qu’elle impose de conditionner les bourdons à l’environnement sans UV que ces films créent

  • Titre traduit

    Consequences of the use of UV blocking materials on the operation of the greenhouse biosystem (application to IPM in tomato cultivation Lycopersicon esculentum Mill)


  • Résumé

    The use of UV-blocking films and screens in tomato greenhouses as anti-fungus and anti-insects gave controversial results especially concerning the pollinators and beneficial insects. The scope of the current work is to test the effectiveness of different combination of films and nets under Greek climatic conditions concerning three main points: 1) ensuring a proper pollination, 2) protecting the tomato crop against grey mould with a reduced energetic cost and, 3) allowing the protection the crop against pests like white flies, aphids and thrips with the auxiliary insects Encarsia formosa and Macrolophus pygmaeus. Three consecutive tomato crops were grown in greenhouses covered with UV-selective films and in greenhouses covered with standard film. The activity of the bumblebees has been monitored by cameras and by direct observations at the entrance of the hive. The activity of bees has also been characterised on the flowers by the percentage and the degree of pollination. Quality measurements on fruits coming from pollinated and non-pollinated flowers were realised. Several dehumidification regimes were applied to evaluate their effect on the greenhouse climate and on the apparition of grey mould. We measured the evolution of the populations of insects inside and outside the greenhouses. A comparison between compartments with and without Integrated Pest Management (IPM) was done. The results showed a high drifting of the bumblebees during the conditioning period, but no harmful effect of the films on their daily activity and pollination. UV-blocking films impede the entrance of harmful insects up to 50% when compared to the control film. This protection goes up 90% with the additional use of UV-blocking screens. Our results showed a preference of the beneficial insects for the environment under the control film, but their effectiveness in UV-less environments was not altered. We conclude that the use of UV-blocking screens was not profitable but that the use of UV-blocking films can be a beneficial tool when used in combination with IPM, but that it requires that the bumblebee be conditioned for UV-lacking environments

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.06.261

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 132
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.