Étude de l'écoulement des bétons autoplaçants dans les coffrages à l'aide de la métrologie des rayonnements ionisants

par Grégory Schwendenmann

Thèse de doctorat en Science pour l'ingénieur. Génie civil

Sous la direction de Chafika Djelal-Dantec et de Patrick Brisset.

Soutenue en 2006

à l'Artois .


  • Résumé

    Les bétons autoplaçants (BAP) sont des bétons particulièrement fluides. Grâce à cette propriété, leur mise en place se fait par simple effet gravitaire, sans vibration. Les avantages sont nombreux : gain en terme de facilité de mise en oeuvre, réduction des délais, pénibilité du travail, nuisances, etc. . . Mais le BAP est un matériau nouveau et il convient de mieux connaître ses propriétés pour éviter les déconvenues qui pourraient apparaître à cause d’une mauvaise utilisation. Ce travail de thèse a eu pour objet de développer des instruments de mesure pour étudier le BAP lors de sa mise en oeuvre dans les coffrages. Les méthodes utilisant les rayonnements ionisants, qui permettent de réaliser des mesures très précises de manière non-destructive sur béton frais ou durcis, ont été appliquées à l’étude du BAP en collaboration avec le commissariat à l’énergie atomique (CEA, centre de Saclay). Les instruments développés ont été à même de mesurer les propriétés depuis l’échelle micronique à l’échelle pluricentimétrique. Plusieurs mesures ont été réalisées : le BAP a été étudié dans différentes conditions en laboratoire et in situ grâce au partenariat établit avec le projet national béton autoplaçant (PN B@P). Les résultats obtenus ont permis de mieux connaître les conditions de mise en oeuvre du BAP, son comportement lors de la mise en place dans les coffrage et les incidences sur ses propriétés à l’état durci. Les résultats obtenus dans le cadre de ce travail de recherche ont permis de connaître l’épaisseur du film d’huile déposé sur la paroi coffrante, la composition du béton au voisinage de la paroi coffrante et les variations dans l’ouvrage en fonction de la formulation et des conditions de mise en oeuvre. Les rapports des instruments de mesure développés sont tels que leur utilisation à plus grande échelle permettrait d’éclairer de nombreuses zones d’ombres dans les connaissances actuelles.

  • Titre traduit

    Study of self-consolidating concrete flow in the formwork using the metrology of ionising rays


  • Résumé

    Self compacting concretes (SCC) are particularly fluid. Thanks to this characteristic, they are set by a simple gravity effect without vibration. This leads to many advantages : savings thanks to an easy and fast setting, which save time and reduce tiresome work and noise pollution, etc. . . But SCC is a new material and it is important to know its specifications, in order to avoid disappointments due to a false use. The purpose of this thesis has been a development of measuring instruments so as to study SCC during its setting into the formworks. Methods using ionising rays, which allows very precise measures with a non-distroying manner for the fluid or hardened concrete, have been applied to the SCC study on behalf of the Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA, Sarclay). The developped instruments have made possible to measure the characteristics from a micronic scale to the pluricentimetric scale. Several measures have been made : SCC has been studied within different conditions in laboratory and in situ, thanks to the partnership established with the Projet National Béton Autoplaçant (PN B@P). The results have allowed a better knowlegde of the SCC settings conditions, its behaviour during setting in the formworks and the effects on its characteristics at the hardened state. Thanks to the results realised within this research study, it is now known how thick the oil film sediment on the formwork face, the concrete composition next to the formwork face and the variations in the structure according to the composition and the setting conditions. The contribution of these measuring instruments is interesting to bring light into the dark for the actual knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXVI-226 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-210

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Béthune, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences appliquées.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006ARTO0213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.