Henri Michaux : déplacements et interventions poïétiques

par Monica Tilea

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Irina Mavrodin et de Alain Vuillemin.

Soutenue en 2006

à Roumanie, Universitatea din Craiova en cotutelle avec l'Universitatea din Craiova .


  • Résumé

    Henri Michaux se trouve constamment en mouvement dans un univers fluctuant, avec des limites mobiles et déroutantes qu'il détruit et qu'il re-invente sans cesse. Pour analyser les effets que cette propension constante à se diriger ailleurs a sur le travail créateur, nous avons pris en considération, d'une part, ses voyages dans des espaces (réels ou rêvés) extérieurs à la création proprement dite, et, d'autre part, le déplacement a l'intérieur même des activités créatrice, à savoir le passage du faire scriptural au faire pictural. Notre réflexion sur le processus créateur de l'écrivain-peintre Henri Michaux reprend le modèle de lecture offert par celui-ci au moment où, dans le texte " Aventures de Lignes ", il refait la genèse des tableaux de Paul Klee en partant de leur apparence formelle. La Lecture poïétique/poétique que nous avons proposée dans notre thèse a permis l'analyse des interventions d'un artiste qui transforment les espaces parcourus en fonction des ses besoins et de ses attentes poïétiques et de conclure que, chez Michaux, le travail créateur suppose un échange constant avec le dehors et qu'il est dominé parla sensibilité kinesthésique et visuelle. De plus, nous avons constaté que les déplacements poïétiques engendrent des déplacements poétiques qui déterminent l'apparition, dans les poèmes d' "épreuves, exorcismes ", d'une écriture du cri située à mi-chemin entre la peinture et l'écriture par son instauration ainsi que par sa poétique. Contrairement à la représentation conventionnelle d'un Michaux autocentré, notre thèse met ainsi le devenir du créateur sous le signe des expériences physiques d'un corps sensoriel et de la dialectique de l'introspectif et du perceptif.


  • Résumé

    Henri Michaux is in permanent motion in a fluctuating universe with mobile and confusing frontiers that he permanently destroys and re-invents. In order to analyse the effects that this constant propensity for the elsewhere has upon his poiein, we took into account Michaux's voyages within real and imaginary spaces, which are exterior to creation, as well, as his circulation within creative activities represented by the passage from writing to painting. Our reflection on the creative process of the writer and painter Henri Michaux starts from his own reading pattern identified in “Aventures de lignes”, where he recomposes the genesis of Paul Klee's paintings beginning from their formal appearance. This poietic/poetic approach, suggested by Michaux himself, allowed the analyses of the interventions of an artist who transforms the spaces he traverses according to his creative needs and expectations and led to the conclusion that Michaux's creative process implies a constant exchange with the outside and that it is dominated by kinesthetic and visual perception. Moreover, it became evident that the discussed poietic displacements undergo poetic changes which determine the emergence, in “Épreuves, Écorcismes”, of a scream-writing situated half-way between painting and writing by its instauration as well as by its poetics. Contrary to the conventional representation of a self-centered Michaux, our thesis places his poietic/poetic becoming under the sign of introspective and perceptive actions, physical experiences energising his creative gesture and maintaining its dynamism.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Ed. Universitaria à Craiova

Henri Michaux : déplacements et interventions poïétiques


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 241-256. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2006ARTO0004

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006ARTO0004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Ed. Universitaria à Craiova

Informations

  • Sous le titre : Henri Michaux : déplacements et interventions poïétiques
  • Détails : 1 vol. (316 p.)
  • ISBN : 978-606-510-350-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [295]-313. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.