Configuration du depaysement dans l'espace litteraire francophone

par Floarea Mateoc

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Rodica Lascu-Pop et de Alain Vuillemin.


  • Résumé

    Pour réaliser une configuration du dépaysement dans l'espace littéraire francophone, on fait une sélection d'un corpus représentatif d'auteurs et d'œuvres selon des critères propres. Ont été " inclus des écrivains qui ont vécu eux-mêmes l'exil (Jean Portante, Bujor Nedelcovici, Dumitru Tsepeneag) mais aussi d'autres qui l'ont vu de l'extérieur (Pierre Mertens, Michel Tournier, J. M. G. Le Clézio). En outre, les œuvres retenues mettent en scène des personnages qui proviennent de milieux socio-politiques et culturels différents, favorisant d'établir des convergences et des divergences nécessaires pour réaliser la configuration proposée. On a considéré que ce corpus est relevant pour étudier en profondeur le phénomène complexe du dépaysement. La question qui se posait était d'apprendre en quoi consiste l'expérience du dépaysement, comment elle est vécue au niveau du personnage. L'analyse des romans reflète un grand nombre de transformations que subissent les héros d'où la thèse que le dépaysement est une suite de ruptures possible d'être surmontées, il est à la fois une perte et un gain. La démarche est successivement la description de la crise initiale, de la rupture intérieure, identitaire, culturelle et finalement, l'identification des phases positives. L'analyse de ces aspects relève le fait que la facette négative du dépaysement soit dominante dans toutes ses dimensions, tandis que celle positive apparaît seulement vers la fin du parcours des héros, ce qui permet la synthèse de ces expériences de perte et de gain dans une configuration particulière à un phénomène ancien mais toujours actuel.


  • Résumé

    To arrive at a configuration of emigration in the literary, francophone space, we chose authors from different areas, focusing on some representative novels of the French J. M. G. Le Clezio and Michel Torunier, a Belgian writer, Pierre Mertens, one from Luxembourg, Jean Portante, and two Romanians, now French residents, B. Nedelcovici and D. Tepeneag, all illustrative for a thorough study of this phenomenon. Writers were included who had an external perspective on it, and also others who had themselves undergone the experience of emigration. Moreover, these works feature characters from different cultural backgrounds, leading to diverging and converging patterns making up the aforementioned configuration. The question we have considered regards the definition of expatriation and the way(s) it is experienced. The analysis highlights the transformations the heroes undergo, a series of fractures on different levels; even if mostly negative, they are eventually overcome, hence my thesis statement that the phenomenon of emigration implies, concomitantly, gains and losses. Our approach examines, sequentially, the crisis leading to exile, the entailing psychological trauma, the identitarian issue, the cultural experiences and the identification of the positive stages that allow for the surpassing of obstacles. These aspects highlight a common feature: the negative aspect is dominant, especially on a psychological and identitarian level. The positive facet is present only in some works, at the end of the heroes' quest, which allows for a synthesis of these experiences of gains and losses into a configuration so peculiar to an old and yet persistent phenomenon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 285-300. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque de Sciences humaines et sociales, Arts, Lettres et Langues.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2006ARTO0002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.