Comportement des interfaces électrodes/électrolytes à bas potentiel : de la croissance dentritique du lithium à la dégradation des électrolytes

par Laurent Gireaud

Thèse de doctorat en Chimie, sciences des matériaux

Sous la direction de Jean-Marie Tarascon.

Soutenue en 2006

à Amiens .


  • Résumé

    La première partie porte sur l’étude par MEB des mécanismes d’extraction et de dépôt du lithium métallique au contact d’un électrolyte liquide organique. Différents processus propres à la métallurgie ont été distingués en fonction de la densité de courant appliquée, de la morphologie du substrat ou de la nature de l’électrolyte. Un dépôt de lithium uniforme et non dendritique s’est révélé réalisable sur un substrat démuni de tout imperfection ou lorsque la cellule est soumise à l’action d’une pression mécanique. L’objectif de la deuxième partie est l’étude des mécanismes de dégradation de l’électrolyte (EC/DMC et du sel LiPF6) utilisé dans les batteries Li-ion. Des analyses par IR, XPS et spectrométrie de masse de l’électrolyte après cyclage ont permis d’établir un bilan analytique des produits de dégradation organiques et inorganiques. Ces analyses, combinées à l’étude sur la réactivité électrochimique de composés synthétiques ont permis de proposer des mécanismes de formation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 51 2006-52
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.