Modélisation des réactions concurrentielles à l'introduction d'un produit nouveau : le rôle de la menace et de sa perception par les managers

par Cendrine Fons

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Dwight Merunka.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    De nombreuses études ont tenté d’étudier le lien entre les caractéristiques observables d’un événement concurrentiel et les réactions concurrentielles. Elles se sont principalement centrées sur le lien direct entre la nature de l’action concurrentielle (type d’événement, type de concurrent, conditions du marché, etc…) et la nature de la réaction (ampleur, caractéristiques du marketing mix, délai, etc. ). Tandis que certains effets ont été démontrés, le pouvoir explicatif de ces modèles reste modeste. Une recherche plus récente a mis en évidence que l’interprétation managériale des signaux concurrentiels et des actions ou de la menace perçue par les managers devait être prise en compte. Nous proposons une modélisation dans laquelle l’influence de l’action concurrentielle sur les réactions défensives est médiatisée par la menace perçue. L’intensité, la rapidité et le type de réactions seront plus importants si la menace perçue est forte. Les concepts de menace perçue et d’intention hostile sont définis et des échelles de mesure sont développées et validées. L’effet médiateur du construit de menace perçue et ses facteurs explicatifs sont testés sur un échantillon de managers provenant de marchés industriels et de grande consommation.

  • Titre traduit

    Modelisation of competitive responses against a new product introduction : the role of perceived threat and its perception through managers


  • Résumé

    Many studies have tried to link competitive responses to the observable characteristics of a competitive event. What has mainly been studied is a direct link between the nature of the competitive action (type of event, type of competitor, market conditions, etc. ) and the nature of the response (magnitude, marketing mix characteristics, timing, etc. ). While some effects have been found, the overall explanatory power of the models remains modest. More recent research has argued that managerial interpretation of competitive signals and actions or perceived threat by managers need to be taken into account. We propose a modelling where the influence of competitive action on retaliatory reactions is mediated by perceived threat. The intensity, speed and type of competitive reactions will be bigger if perceived threat is high. The concepts of perceived threat and hostile intent are defined and measurement scales are developed and validated. The mediating effect of perceived threat construct and its explanatory factors are tested on a sample of managers from both consumer and industrial goods manufacturers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-376 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.289-299

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2487
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Puyricard). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de l'institut d'administration des entreprises.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH797
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.