Valorisation de molécules extraites d’essences méditerranéennes en cosmétologie

par Corinne Coquet

Thèse de doctorat en Biochimie. Sciences de l'environnement

Sous la direction de Elisée Ferre et de Anne-Marie Farnet.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Valorization of molecules extracted from Mediterranean species in cosmetics


  • Résumé

    La flore méditerranéenne est une source de matières premières valorisables au sein de l’industrie cosmétique. Elle contient un grand nombre de molécules, originales et potentiellement actives sur la peau. Dans ce contexte, l’olivier (Olea europea L. ) et le chêne liège (Quercus suber L. ), deux espèces caractéristiques de ces écosystèmes, ont été étudiées dans l’optique de produire un ou plusieurs principes actifs cosmétiques à partir de l’huile d’olive et du liège. L’élaboration d’une huile d’olive enrichie en 1,2-dioléines par la lipase de Carica papaya a nécessité la caractérisation biochimique de cette enzyme sn3 stéréospécifique. Les paramètres physico-chimiques permettant d’obtenir un rendement d’hydrolyse enzymatique important ont été mis au point. Les valeurs expérimentales ainsi obtenues ont permis d’élaborer un protocole industriel pour la production d’un principe actif cosmétique. L’extraction par voies chimique et biotechnologique de différentes molécules issues du liège (cires, phénols, monomères de la subérine) a également permis l’obtention de molécules actives en cosmétologie. Les différentes méthodes de dépolymérisation chimiques testées ont mis en évidence la présence de trois fractions : monomères de la subérine, composés vraisemblablement issus de la dégradation des polymères du liège et molécules de haut poids moléculaire. Parmi ces méthodes, l’hydrolyse du liège à la potasse aqueuse a été retenue et les paramètres physico-chimiques de cette réaction ont été testés à l’aide de la méthodologie de la recherche expérimentale. Un protocole simple permettant d’obtenir un rendement élevé d’extraction de molécules de la subérine également satisfaisant en terme de faisabilité et de coûts a été obtenu.


  • Résumé

    The Mediterranean flora is a source of raw materials, which can be beneficially exploited within the cosmetic industry. It contains a great number of molecules, original and potentially active on skin. In this context, olive-tree (Olea europea L. ) and cork oak (Quercus suber L. ), two characteristic species of these ecosystems were studied in order to produce one or more cosmetic active ingredients from olive oil and cork. The development of 1,2-diolein-enriched olive oil by Carica papaya lipase required biochemical characterization of this sn3 stereospecific enzyme. Physicochemical parameters which enabled us to obtain significant reaction yields were developed. The experimental values thus obtained made it possible to work out an industrial protocol used for the production of a cosmetic active ingredient. Chemical and biotechnological extraction of various molecules coming from cork (waxes, phenols, suberin monomers) made it possible to obtain a cosmetic active ingredient. The various chemical methods of depolymerization tested highlighted the presence of three fractions: monomers of suberin; compounds from degradation of polymers of cork and molecules of high molecular weight. Among these methods, the hydrolysis of cork with aqueous potash was retained and the physicochemical parameters of this reaction were tested using the experimental research methodology. A simple protocol making it possible to obtain an output of suberin molecule extraction at a high yield but also satisfactory in term of feasibility and industrial cost was obtained.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161-[20] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 150-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200064874
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 10355
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.