Biodégradation du phénol dans un bioréacteur à membranes

par Adriàn Barrios-Martinez

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement. Génie des procédés

Sous la direction de Nicolas Roche.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Phenol biodegradation in a membrane bioreactor


  • Résumé

    L'industrie pétrolière est l'une des activités économiques ayant eu le plus fort développement. Mais malheureusement elle est responsable de la production de plusieurs sous-produits toxiques comme les phénols que l'on peut retrouver sous la forme d'eaux résiduelles industrielles. Ce travail propose l'application d'un Bioréacteur à Membranes (BàM) pour traiter ce type d'effluents. Cependant, la principale contrainte est le caractère inhibiteur des composés phénoliques présent dans ces effluents. Une étape obligatoire d'acclimatation de la biomasse au phénol est réalisée à partir d'un consortium bactérien. Les résultats expérimentaux montrent la faisabilité du traitement du phénol par une biomasse acclimatée dans un bioréacteur à membranes et ce avec une stabilité remarquable sur 285 jours. Cette stabilité a pu être maintenue grâce à l'optimisation du fonctionnement du BàM. L'effluent synthétique à traiter contenait une charge volumique en phénol élevée, jusqu'à 8,5 g phénol. L-1J-1 et en moyenne, 97 % du phénol et 95 % de la DCO ont pu être dégrades par une biomasse ayant une concentration typique d'un bioréactenr à membranes (de 10g. L-1).


  • Résumé

    Oil industry is one of the economic activities that had the strongest development. But unfortunately it is responsible for the production of several toxic products as phenols which can be found in the industrial wastewater. This work proposes the application of a Membrane Bio-reactor (MBR) to treat this type of effluents. However, the principal constraint is the inhibiting character of the phenolic compounds. An obligatory step of acclimatisation of the biomass to phenol is carried out starting from a bacteria! consortium. The experimental results show the feasibility of the treatment of phenol by a biomass acclimatised in a membrane bio-reactor and this with a remarkable stability over 285 days. This stability could be maintained thanks to the optimisation of the operation of MBR. The synthetic effluent contained a phenol high volumic load, up to 8. 5 gphenol. L-1J-1 and on average, 97 % of phenol and 95 % of the DCO could be degraded by a biomass having a typical concentration of a membrane bio-reactor (about 10 g. L-1).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200064951
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.