Extraction et fractionnement des acides gras polyinsaturés [omega]3 issus de co-produits de poissons

par Marion Letisse

Thèse de doctorat en Chimie biologique

Sous la direction de Louis-Claude Comeau.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Extraction and fractionation of [omega]3 polyinsturated fatty acids from fish by-products


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'inscrit dans un cadre de valorisation de co-produits de l'industrie de la pêche par des procédés performants et non polluants. Il vise plus précisément à développer des procédés d'enrichissement en acide éicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA) d'huile de co-produits de poissons, classiquement extraits par voie chimique. La première voie de valorisation a consisté à extraire ces molécules par du CO2 supercritique. L'optimisation des paramètres du procédé par une technique de minimisation des expériences (plans d'expériences) a permis d'obtenir une huile plus riche en EPA (11%) et en DHA (13%) que l'huile extraite à l'hexane (respectivement 9% et 9,5%). Dans le but de disposer de fractions enrichies en EPA et en DHA, une deuxième voie a été développée en associant un adjuvant d'extraction dont le pouvoir de rétention associé aux propriétés physico-chimiques du fluide supercritique a conduit à leur séparation. Ainsi, cette démarche a permis d'obtenir deux fractions enrichies en EPA et en DHA avec une concentration globale supérieure à 70%. Enfin une troisième voie d'enrichissement de l'huile a consisté en hydrolyse partielle des glycérides par voie enzymatique (lipase) pour produire des diglycérides enrichis en EPA et en DHA et des monoglycérides enrichis en DHA, avec des concentrations 3 à 4 fois supérieures à celles contenues de l'huile de départ. .


  • Résumé

    Within the frame of the valorisation of by-products of the fish processing industry, this thesis project aimed at developing efficient and non polluting valorisation processes, more precisely for the enrichment of the oil obtained from fish by-products in eicosapentaenoic acid (EPA) and docosahexaenoic acid (DHA), generally extracted by chemical methods. The first valorisation method consisted in the extraction of these molecules by supercritical CO2. The optimisation of the process parameters by a technique of experiment minimization (experimental design) made it possible to obtain an oil with higher concentrations in EPA (11%) and DHA (13%) than those of the hexane-extracted oil (respectively 9 and 9. 5%). In order to obtain EPA and DHA-enriched extracts, a second method was developed which involved the addition of an adjuvant. Thanks to the retention power of this adjuvant and to the physico-chemical properties of the supercritical fluid, the fractionation of EPA and DHA was possible. With this method, two EPA- and DHA-enriched fractions were recovered with a total concentration higher than 70%. Finally, a third oil enrichment method consisted in carrying out partial enzymatic (lipase) hydrolysis of the glycerides to produce EPA- and DHA-enriched diglycerides and DHA-enriched monoglycerides, in concentrations 3 to 4 times higher than in the initial oil.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177-[26] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200064869
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.