Etude des fractions lipidique et phénolique du pistachier de l'Atlas (Pistacia Atlantica), de la gale et du champignon inonotus hispidus associés

par Mohammed Yousfi

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Emile Gaydou.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 3 .

  • Titre traduit

    Chemical study of the lipidic and phenolic fractions of Pistacia atlantica, the gall and the mushroom Inonotus hispidus associated


  • Résumé

    L'étude des fractions lipidique et phénotique de l'huile du finit du pistachier de l'Atlas (Pistacia atlantica) a permis de confirmer que les valeurs de ses indices physicochimiques appartiennent à la fourchette donnée pour les huiles végétales alimentaires mis à part la valeur de l'indice d'acidité qui est plus élevée. Les acides gras majoritaires trouvés dans l'huile du finit sont les acides oléique, palmitique et linoléique. Les triacylgiycérols ont été analysés par CLHP, les proportions des principales espèces moléculaires ont été identifiées et quantifiées. La distribution des acides gras en position Sn-2 et Sn-1+3 a été déterminée par hydrolyse enzymatique des triacylgiycérols par la lipase pancréatique de porc. La position Sn-2 est occupée principalement par les acides gras insatlirés oléique et linoléique. La teneur en tocophérols totaux est peu élevée (600mg/kg d'huile) et les deux isomères [alpha]- et [delta]-tocopbérols sont majoritaires. Les proportions relatives des stérols ont été déterminées par chromatographie gazeuse et les structures de six stérols ont été élucidées par spectrométrie de niasse. La quantification des phénols totaux et des flavonoîdes dans les extraits de feuilles, du fruit, de la gale et du champignon Inonotus hispidus montre que le pistachier de l'Atlas est une source importante de composés phénoliques. Onze composés phénoliques ont été pour la première fois isolés du pistachier de l'Atlas (acide gallique, gallate de méthyle, l'acide chlorogénique, la lutéoline, la lutéoline 7-glycoside, le kampférol, la naringine et la naringine 7-glycoside, l'hispidine, l'hispolone et son dérivé mélhoxylé qui est un nouveau produit La corrélation positive entre le TEAC et la teneur en composés phén. Oliques confirme la contribution de ces composés à l'activité antioxydante. Les résultats obtenus montrent que l'arbre est une source importante en huile et en composés phénoliques naturels, ce qui Justifie l'utilisation des différentes parties de l'arbre en médecine traditionnelle.


  • Résumé

    The chemical study of the lipidic and phenolic fractions of Pistacia atlanlica tree has been investigated. Except for the acid value, the physical and chemical examinations of the fruit oil are in agreement with most vegetable oils. The main fatty acids of the fruit oil were oleic, palmitic and linoleic. Triacylglycerols were analyzed by HPLC and the main species oftriacylglycerols were identified and quantified. The nature of fatty acids in the Sn-2 and Sn-1+3 glycerol positions have been determined by enzymatic hydrolysis using porcine pancreatic lipase. The Sn-2 position is occupied by the unsaturated fatty acids (oleic and linoleic). The main constituents of unsaponifiable matter have been analyzed. Qualitative and quantitative determination of tocopherols was carried out. The relative percentages of the sterolic compounds have been determined by gas chromatography and their structures identified by GC-MS. The quantification of the total phenolic compounds and flavonoids indicated that the different parts of the tree are rich in natural phenolic compounds. The antioxidant tests showed that the phenolic extracts have a strong antioxidant activity. The positive correlation between the TEAC and the amount of phenolic compounds confirms the contribution of the phenolic compounds to the antioxidant activity. Eleven phenolic compounds (gallic acid, gallic acid methyl ester, chlorogenic acid, luteoline, luteoline 7-glycoside, kampferol, naringine and naringine 7-glycoside, hispidine, hispolone and its methoxylated derivative) were isolated from leaves, fruits, gall and mushroom and characterized by NMR and MS. The results show that this tree is a promising source in natural phenolic products with very important antioxidant activities which justify the use of the various parts of the tree in traditional medicine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 76-84 et p.180-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 200062244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.