Modélisation hydrodynamique de la baie de Marseille : application au projet d'immersion de récifs artificiels en baie du Prado : "Récifs Prado"

par Marie-Aude Pradal

Thèse de doctorat en Environnement Marin

Sous la direction de Bertrand Millet.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Centre d'Océanologie (Marseille) (laboratoire) et de Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce travail de doctorat réalisé au Centre d’Océanologie de Marseille et financé par la région PACA vient en appui du projet d’immersion de récifs artificiels de production « récifs Prado ». Ce travail a permis d’apporter des éléments de connaissance nouvelle sur le fonctionnement hydrodynamique de la baie de Marseille. A l’aide d’outils 3D de modélisation numérique des champs de courant (modèle POM) et des trajectoires lagrangiennes (mouvements advectifs purs) nous avons pu établir les typologies de la circulation et des connexions hydrodynamiques entre les récifs artificiels et les zones productives d’œufs et de larves. L’analyse de ces résultats à l’aide de logiciels de Système d’Informations Géographiques (SIG) a notamment permis de mettre en évidence les zones (ou bassins) de recrutement et d’influence des récifs artificiels et ainsi de retracer les connexions hydrodynamiques entre les zones sources de particules et les zones cibles à coloniser.

  • Titre traduit

    Hydrodynamics modeling of the southern bay of Marseilles : application to the largest french programme on artificial reef deployment : "Recifs Prado"


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In the frame of the largest French project on artificial production reefs, initiated by the city of Marseilles in 2001, the Region PACA State Agency funded a PhD at the Center of Oceanology of Marseilles. This work aimed at describing the hydrodynamic pattern of the Bay of Marseilles, by the use of 3D numerical modelling. Results were typologies of the currents and of the hydrodynamic connexions in the Bay. Using Geographic Information Systems (GIS) we were able to draw georeferenced maps of the recruitment and influence areas of the artificialreefs and therefore assess the existence of hydrodynamic connexions between the productive areas of the Bay and the areas to be colonized. This lead to point out that not only areas of reef deployments should be chosen for the geographic proximity to the productive ecosystems but also for the hydrodynamic proximity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 f.)
  • Annexes : Bibliogr. : f. 114-117

Où se trouve cette thèse ?