Pratique sportive, conduite routière et prise de risque : Contribution à l'étude de la vulnérabilité objective et de la perception des risques

par Cécile Martha

Thèse de doctorat en Sciences du mouvement humain

Sous la direction de Jean Griffet.


  • Résumé

    Notre étude examine la relation entre l’expérience vécue du risque au volant d’un véhicule et celle qui concerne la pratique sportive. Par hypothèse, les individus ont le même rapport au risque dans ces deux domaines. L’enquête porte sur trois groupes de sujets (n=574) : des sportifs à risque létal (parachutistes, BASE-jumpers et parapentistes), des sportifs à risque accidentogène (triathlètes), un groupe « contrôle » composé de sportifs non à risque et de non-sportifs. L’analyse des corrélations fait apparaître que seuls les sportifs à risque létal manifestent un rapport au risque similaire en sport et en voiture. Les analyses de variance à un facteur, et les analyses multivariées révèlent que la pratique d’un sport létal est associée à une attitude joueuse au volant, des comportements dangereux sur la route, l’expérience d’accidents de la circulation, et l’expression d’un optimisme comparatif concernant la qualité perçue des réflexes au volant. Cette étude montre que la pratique sportive peut être une variable pertinente pour comprendre le rapport au risque des individus dans le domaine de la conduite routière.

  • Titre traduit

    Physical activity, driving and risk-taking : A study of objective vulnerability and risk perception


  • Résumé

    This study examines the relationship between risk taking in road traffic and in sport. We suppose that the way individuals experience risk is the same in both fields. We survey three groups of subjects (n=574) : high-risk sportsmen (skydivers, BASE-jumpers, and paragliders), medium-risk sportsmen (triathletes), and a control group composed of low-risk sportsmen and non-sportsmen. Correlation analyses show that only high-risk sportspeople have the same relationship with danger while driving and doing sport. One-way ANOVAs and interactional analyses using linear regression reveal a link between high physical risk sport and playing while driving, risky-driving, road crasches experience, and comparative optimism regarding quality of one’s reflexes while driving. Such a study shows that physical activity can be a relevant variable to understand risk-taking in road traffic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 f. + annexes)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f.186-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 44074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.