Contribution à l'étude du contrôle de la cardiogenèse par les gènes homéotiques chez la Drosophile

par Bruno Louis-René Monier

Thèse de doctorat en Biologie des eucaryotes

Sous la direction de Michel Semeriva.


  • Résumé

    Durant ma thèse, j’ai étudié les bases génétiques de la cardiogenèse fonctionnelle en utilisant le cœur de la drosophile comme modèle. J’ai d’abord montré que la diversité cellulaire cardiaque dépend de l’activité des gènes homéotiques Ubx et abdA qui orientent notamment le choix du lignage cellulaire cardiaque. Les gènes Hox sont ensuite requis pour orchestrer la différenciation terminale du cœur de la mouche. J’ai identifié cinq cibles d’abdA, dont le canal ionique Ork1. J’ai notamment montré que Ork1 est un ‘pur����� régulateur du rythme cardiaque. Enfin, j’ai montré que le système cardiaque larvaire est remodelé pour former le cœur de la mouche adulte. Ce processus dépend d’une modification de l’activité des gènes Hox induite par l’hormone stéroïde ecdysone. Ainsi, mes résultats présentent les gènes Hox comme des régulateurs majeurs des étapes majeures de la cardiogenèse chez la drosophile et établissent un nouveau système modèle pour l’analyser leur fonction.

  • Titre traduit

    Contribution to the analysis of the control of cardiogenesis by homeotic genes in Drosophila


  • Résumé

    During my PhD, I have addressed the genetic basis of functional cardiogenesis, using the Drosophila heart as a model system. I have first shown that cardiac cell diversity is autonomously insured by the activity of the Hox genes Ubx and abdA, which notably direct the choice between specific cardiac cell lineages. Hox genes are then required to orchestrate terminal differentiation in the fly heart. I have identified five abdA targets, including the ion channel Ork1. Notably, I have shown that Ork1 is a pure regulator of heart rhythm. In a third work, I have shown that the larval heart is remodeled to form the adult one. This process is driven by an ecdysone-dependent modification of Hox activity. Together, my results identify Hox genes as master regulators controlling main steps of cardiogenesis in Drosophila, and establish a new model system to analyse their function.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (67 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f.55-64

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 44055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.