Gliogenèse dans la neurohypophyse de rongeur au cours du développement et chez l'adulte

par Isabelle Virard

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Pascale Durbec.


  • Résumé

    Par sa composition cellulaire simple, la neurohypophyse (NH) de rongeur représente un modèle idéal pour étudier la genèse des cellules gliales dans le système nerveux central. En effet, hormis les axones de neurones hypothalamiques, la NH est seulement constituée de vaisseaux sanguins et de cellules gliales appelées pituicytes. De plus, la gliogenèse peut y être induite par des stimulations physiologiques comme la déshydratation. Mon premier objectif était de déterminer l'origine développementale des pituicytes. Des tests fonctionnels in vitro, des greffes et des marquages in situ ont démontré que la NH périnatale contient des précurseurs d'oligodendrocytes (OPC). Le traçage génétique de ces OPC a ensuite permis d'établir une relation de lignage avec les pituicytes. En second lieu, j'ai souhaité réexaminer l'identité des pituicytes chez l'adulte, en recherchant notamment la présence de cellules souches ou progénitrices. Fondés sur l'expression de marqueurs gliaux in vivo et sur des cultures d'explants et de neurosphères, mes résultats ont mis en évidence l'existence de différentes populations de pituicytes, incluant des progéniteurs gliaux. Enfin, j'ai utilisé des marqueurs de prolifération cellulaire pour montrer que plusieurs de ces populations gliales participent à la gliogenèse induite lors d'une déshydratation. Ainsi, cette étude révèle l'hétérogénéité des pituicytes et les redéfinit comme une branche du lignage ligodendrocytaire. Elle permet également une meilleure compréhension des propriétés des cellules gliales et de leur lignage, étape fondamentale pour élucider l'origine et améliorer le traitement de différentes pathologies nerveuses.

  • Titre traduit

    Gliogenesis in the rodent neurohypophysis during development and in the adult


  • Résumé

    The simple cellular composition of the rodent neurohypophysis (NH) makes it an ideal model to study glial cell genesis in the central nervous system. Indeed, apart from axons of hypothalamic neurons, the NH only contains blood vessels and glial cells called pituicytes. Moreover, gliogenesis can be induced in the NH through physiological stimulations such as dehydration. In the work presented here, my first objective was to determine the developmental origin of pituicytes. In vitro functional tests, transplantations and in situ stainings demonstrated that the perinatal NH contains oligodendrocyte precursor cells (OPCs). Genetic tracing of these OPCs then allowed me to establish a lineage relationship with pituicytes. In the second part of this thesis, I sought to reexamine pituicyte identity in the adult NH, especially searching for the presence of stem or progenitor cells. Based on in vivo glial marker expression and on explant and neurosphere cultures, my results revealed the existence of different pituicyte subpopulations, including glial progenitors. Finally, I used proliferation markers to show that several of these glial populations participate in dehydration-induced gliogenesis. Overall, this study uncovers heterogeneity among pituicytes and redefines these cells as a branch of the oligodendrocyte lineage. It also allows a better understanding of glial cell properties and lineage, a fundamental step in elucidating the origin of various nervous pathologies and in improving their treatment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xi-133 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f.96-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 44036
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.