Contribution de p8 dans le cancer pancréatique

par Cédric Malicet

Thèse de doctorat en Biologie des eucaryotes

Sous la direction de Juan Lucio Iovanna.


  • Résumé

    La recherche de nouvelles molécules participant à la réponse cellulaire au stress, notamment au cours de la pancréatite aiguë, est le thème principal de notre laboratoire. Grâce à une approche systématique utilisant la technique des micropuces à ADN le laboratoire a identifié des gènes dont l'expression est modifiée au cours de la pancréatite aiguë. L'un des nouveaux gènes analysés dans cette étude a retenu notre attention car il présente une induction précoce de l'ARNm dans les cellules acineuses pancréatiques au cours de la pancréatite aiguë. Le laboratoire a appelé ce gène p8. In vivo, plusieurs agents de stress induisent la transcription de p8. De plus, le fait que ce gène soit également inductible in vitro par de nombreux agents de stress sur différentes lignées cellulaires montre que son rôle est de participer de manière générale à la réponse au stress. La séquence complète de l'ARNm comprend 719 nucléotides et elle présente un seul cadre de lecture ouvert codant pour une protéine putative de 82 acides aminés, d'un poids moléculaire d'environ 8 kDa. Elle joue un rôle important dans la régulation du cycle cellulaire, par sa capacité à réguler différentes voies MAP kinases (Article 1) ainsi que par son action sur la protéine p27Kip1 (Article 2) et dans le mécanisme de mort cellulaire programmée par son interaction avec la Prothymosine α (Article 3). Les fonctions de p8 sont différentes en fonction de sa localisation, nucléaire ou cytoplasmique, et des différentes modifications post-traductionnelles qu'elle subit qui peuvent accélérer l'augmentation de sa dégradation par le protéasome. En conclusion, ce travail a permis la caractérisation d'un gène de réponse au stress, le gène p8. Ce gène est surexprimé lors d'un stress et contrôle de nombreux mécanismes cellulaires, ce qui explique probablement l'implication de p8 dans la cancérogenèse.

  • Titre traduit

    Contribution of p8 in pancreatic cancer


  • Résumé

    The main objective of our laboratory is to identify new molecules involved in the cellular stress response, especially during acute pancreatitis. We used DNA microarray analysis to identify the genes showing significant changes in their expression during acute pancreatitis. One of them was found of special interest because of its very early transcriptional induction in acinar cells during acute pancreatitis. We called it p8. In vivo several stress agents induce p8. Furthermore the fact that this gene could be also induced in vitro by several stress agents demonstrates its participation to a general stress response. For instance p8 is involved in cell-cycle regulation, by its ability to modulate some MAP kinase pathways (Article1) and by its role in p27Kip1 (Article2), and involved in apoptosis (Article3). P8 functions are modulated by its localization, nuclear or cytoplasmic, and by the different post-translational modifications which can modulate its half-life. In conclusion this work allowed characterisation of a gene involved in stress response, p8. This gene is overexpresed during a stress and controls several cellular mechanisms, which may explain its function in tumorigenesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (99 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f.83-99

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 44015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.