Régulation de la perméabilité membranaire et de la sensibilité aux antibiotiques chez les bactéries à gram négatif

par Myrielle Dupont

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Maladies transmissibles et pathologies tropicales

Sous la direction de Jacqueline Chevalier.

Soutenue en 2006

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    L'émergence de bactéries résistantes à plusieurs drogues pose un réel problème thérapeutique. Parmi ces bactéries, Enterobacter aerogenes et Acinetobacter baumannii sont devenues en l'espace de 10 ans des pathogènes incontournables en milieu hospitalier. Ces bactéries possèdent une grande capacité à coloniser de nouveaux territoires et à acquérir de nouveaux mécanismes de résistance. Ainsi à des mécanismes d’inactivation enzymatiques efficaces, sont associés des processus générant une imperméabilité membranaire et un efflux actif. De telles souches bactériennes sont considérées comme présentant un phénotype de " Multidrug-Resistance " (MDR). Face à cette situation inquiétante, il est devenu indispensable de connaître les éléments à l’origine de cette évolution. Le laboratoire UMR-MD-1 (EA2197) se consacre à l'étude de la perméabilité membranaire bactérienne et à la résistance aux antibiotiques par imperméabilité chez ces pathogènes. Tout d'abord nous avons identifié et caractérisé des protéines de membrane externe : une protéine de type OprD (favorisant le passage des carbapénèmes) chez A. Baumannii et la porine Omp35 chez E. Aerogenes. Par la suite, l'observation chez des isolats cliniques d' E. Aerogenes MDR d'une diminution de l'expression des porines corrélée à une augmentation de l'expression de la protéine OmpX, nous a incité à étudier cette protéine. OmpX, protéine monomérique qui forme un petit canal dans la membrane externe, agirait comme senseur de stress de l'environnement pour la bactérie. L'expression d'OmpX, sous le contrôle de l'opéron mar (multiple antibiotic resistance), est dépendante de la présence dans le milieu extérieur d'antibiotiques, de molécules activatrices du contrôle génétique de la MDR, ainsi que de la pression osmotique. OmpX aurait ainsi un rôle à jouer dans la mise en place de la résistance par imperméabilité membranaire.

  • Titre traduit

    Outer membrane permeability regulation and antibiotics susceptibilities in gram negative bacteria


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (120-[17] f. et f. a-z)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 300 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/AIX2/0693Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7583
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.