Anomalies de l'axe corticotrope dans l'obésité

par Patrice Darmon

Thèse de doctorat en Nutrition et sécurité alimentaire

Sous la direction de Anne Dutour-Meyer.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    L’obésité abdominale se caractérise par des anomalies de l’axe corticotrope portant sur la sécrétion, le métabolisme et/ou l’action des glucocorticoïdes. Nous avons confirmé l’existence d’une diminution du cortisol plasmatique et salivaire sur tout le nycthémère chez les obèses, et montré que le degré d’adiposité viscérale, au contraire du syndrome des apnées du sommeil, était un déterminant majeur de ces anomalies. Nous avons ensuite montré que le test au Synacthène® 1 g pouvait constituer une épreuve d’exploration quasi-physiologique de l’axe corticotrope et que la réponse cortisolique à ce test était accrue dans l’obésité abdominale. Nous avons enfin démontré l’existence d’une hypersensibilité tissulaire à l’action du cortisol dans l’obésité abdominale, en faisant la preuve qu’un hypercortisolisme modéré, obtenu par une perfusion d’hydrocortisone, entraînait une insulinorésistance plus marquée chez des patientes présentant une obésité abdominale que chez des femmes de poids normal.

  • Titre traduit

    The hypothalamic pituit adrenal axis in obesity


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Abdominal obesity is characterized by subtle abnormalities of the hypothalamic-pituitary-adrenal axis, with regard to secretion, metabolism and/or action of glucocorticoids. We confirmed that obese subjects display decreased plasma and salivary cortisol levels during all the nyctohemeral period, and showed that the degree of visceral adiposity, but not sleep apnoea syndrome, was a major determinant of such abnormalities. We also established that the Synacthen® 1 g test may represent a near-physiological test in the evaluation of the hypothalamic-pituitary-adrenal axis status, and that the cortisol response to this test was increased in abdominal obesity. We finally demonstrated that a moderate hypercortisolism, obtained by hydrocortisone infusion, induced a greater insulin resistance in patients with abdominal obesity than in normal-weight women. This hypersensitivity to glucocorticoids may be involved in the development of abdominal obesity and its metabolic complications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 593 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/AIX2/0674Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7199
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.