Influence du rythme alimentaire et de l'index glycémique sur le métabolisme lipidique postprandial : études chez l'homme sain et sur modèles cellulaires

par Barbara Play

Thèse de doctorat en Biochimie. Nutrition, aspects moléculaires et cellulaires

Sous la direction de Denis Lairon.

Soutenue en 2006

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Plusieurs études font état d'une relation inverse entre la fréquence alimentaire et le poids corporel. En France, le schéma traditionnel est caractérisé par la consommation quotidienne de trois repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner), ou quatre repas avec la prise d'un goûter dans l'après-midi. Cette étude nutritionnelle a été menée dans le but d'étudier expérimentalement les effets de ces deux profils à trois ou quatre repas sur de nombreux paramètres du métabolisme postprandial, en relation avec l'obésité et les maladies cardiovasculaires. Trente volontaires sains ont été inclus et séparés en trois groupes selon leurs habitudes alimentaires : un groupe de non-goûteurs et deux groupes de goûteurs, différant par la valeur de l'index glycémique du goûter. Afin d'avoir les mêmes apports énergétiques et un apport en nutriments similaire au cours de la journée, le goûter des goûteurs a été consommé par les non-goûteurs en sus du dîner. Nous montrons qu'il existe bien des profils différents selon la séquence alimentaire, les non-goûteurs ayant des concentrations en insuline et en triglycérides encore élevées le soir, conditions favorisant la synthèse et le stockage des lipides. Même si dans notre étude aucun effet de la valeur de l'index glycémique n'ait été observé, il n'en reste pas moins que les glucides et les lipides, ingérés ensemble au cours d'un même repas, sont capables d'interagir. Dans ce contexte, nous avons observé sur les cellules intestinales Caco-2 une augmentation de l'absorption du cholestérol en présence de glucose apporté dans le compartiment apical. Ces interactions doivent être associées au comportement alimentaire, d'autres études étant encore nécessaires pour déterminer la fréquence optimale des prises alimentaires et la nature des glucides digestibles dans le cadre des relations glucido-lipidiques. De toute évidence, la cellule intestinale jouerait un rôle déterminant dans ces phénomènes.

  • Titre traduit

    Influence of meal frequency and glycemic index on the postprandial lipidic metabolism : studies in healthy subjects and cellular models


  • Résumé

    Several studies show an inverse relationship between meal frequency and body mass. In France, we are used to consume three meals daily (breakfast, lunch and dinner) or four meals with the consumption of a fourth meal called in french " goûter ", eaten in the mid-afternoon. This nutritional study was conducted in order to assess the effects of these two patterns (three or four meals) on many blood parameters involved in postprandial metabolism, in relation with obesity and cardiovascular disease. Thirty volunteers have been included and divided into three groups depending on their dietary habits: a no-" goûter " group and two " goûter " groups, with a different value of the " goûter " glycemic index. In order to have a comparable energy intake and the same nutrient supply during the day, the " goûter " of the " goûter " group was consumed by no-" goûter " group as a supplement to their dinner. We observed the existence of different profiles depending on the eating pattern, the no-" goûter " group having high insulin and triacylglycerol concentrations in the evening, conditions which can accentuate synthesis and body fat storage. Even if in our study no effect of the glycemic index value has been observed, carbohydrates and lipids, ingested together at the same meal, are able to interact. In this context, we have observed on the intestinal Caco-2 cells an increase in the cholesterol uptake in presence of apical glucose. These interactions should be associated to the dietary habits, other studies are still necessary to determine the optimal meal frequency and the nature of digestible carbohydrates in the context of carbohydrates-lipids relations. Obviously, the intestinal cell play a crucial role in these phenomena.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 f.-18 p.-[9] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 274 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/AIX2/0658Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6882
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.