Les posteffets moteurs posturaux : mécanismes sous-jacents et exploitation thérapeutique chez les personnes amputées

par Cyril Duclos

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Neuroscience

Sous la direction de Jean-Pierre Roll et de Robert Forget.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 en cotutelle avec l'Université de Montréal , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le "posteffet moteur" est un mouvement involontaire et durable, qui se manifeste après une contraction musculaire isométrique volontaire et prolongée. Bien que décrit depuis 1915, ses bases neurobiologiques restent mal comprises. D'un point de vue fondamental, nous avons montré qu'après contraction prolongée de muscles cervicaux, la posture érigée de sujets sains était modifiée de façon durable et orientée. Les aires cérébrales impliquées dans les posteffets segmentaires ont également été identifiées par IRMf. L'application clinique des posteffets nous a permis de corriger l'asymétrie posturale de certains patients amputés d'un membre inférieur. Les posteffets moteurs représenteraient un mécanisme d'adaptation de la référence posturale. Ils reflèteraient la composante posturale de l'organisation motrice, normalement intégrée à la commande volontaire. Leurs caractéristiques en font un outil potentiellement efficace en réadaptation, notamment chez les patients amputés ou hémiplégiques

  • Titre traduit

    Postural motor posteffects : underlying mechanisms and therapeutic use in lower limb amputees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-153 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 135-152

Où se trouve cette thèse ?