Bases structurales de l'interaction entre la nucléoprotéine du virus de la rougeole et ses partenaires viraux et cellulaires

par Jean-Marie Bourhis

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences de la vie

Sous la direction de Sonia Longhi.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le virus de la rougeole appartient à la famille des Paramyxoviridae au sein de l'ordre des Mononegavirales. Il possède un génome à ARN négatif non segmenté, simple brin, encapsidé par la nucléoprotéine pour former une nucléocapside hélicoïdale qui sert de matrice pour le complexe réplicatif afin de permettre la transcription et la réplication. La nucléoprotéine possède en C-terminal un domaine (NTAIL ) désordonné, à savoir dépourvu de structure secondaire et tertiaire stable en conditions physiologiques et en l'absence de partenaires ou de ligands. Cette région désordonnée est localisée à la surface de la nucléocapside et permet d'établir des interactions dynamiques avec plusieurs partenaires viraux et cellulaires. Nous avons étudié les interactions entre NTAIL et (i) la phosphoprotéine virale, (ii) Hsp72, une protéine de choc thermique, et (iii) le récepteur cellulaire, NR. Dans le but de caractériser le désordre structural de NTAIL et ses modes d'interaction avec ses partenaires, nous avons utilisé un ensemble de techniques spectroscopiques, biochimiques et cellulaires. La combinaison de ces approches nous a notamment permis de caractériser le repliement induit subit par NTAIL lors de l'interaction avec la phosphoprotéine, et d'évaluer l'impact fonctionnel de l'interaction avec Hsp72 et NR. L'ensemble de ces travaux contribue à éclaircir les mécanismes moléculaires des interactions que les protéines désordonnées établissent avec leurs partenaires, ce qui représente à ce jour un champ d'investigation relativement encore peu exploré.

  • Titre traduit

    Structural basis of the interaction between the nucleoprotein of measles virus and its viral and cellular partners


  • Résumé

    Measles virus belongs to the family of Paramyxoviridae within the order of Mononegavirales. Its nonsegmented, single stranded, negative sense RNA genome is encapsidated by the nucleoprotein to form a helical nucleocapsid, which is the template for both transcription and replication. The C-terminal domain of the nucleoprotein (NTAIL ) is disordered, i. E. Devoid of any stable secondary and tertiary structure in physiological conditions and in the absence of a partner or ligand. NTAIL is located at the surface of the nucleocapsid, thus allowing the nucleoprotein to establish dynamic interactions with several viral and cellular partners. We have studied the interactions between NTAIL and (i) the viral phosphoprotein, (ii) Hsp72, a heat shock protein and (iii) the cellular receptor, NR. In order to further investigate the disordered nature of NTAIL, as well as its interactions with its partners, we used various spectroscopic, biochemical and cellular approaches. The combination of these approaches allowed us to unveil the induced folding that NTAIL undergoes upon interaction with the phosphoprotein, and to evaluate the functional impacts of the interaction with Hsp72 and NR. This work contributes to shed light on the molecular mechanisms that govern the interactions that disordered proteins establish with their partners, a field of investigation that is still rather poorly explored

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Annexes : Bibliographie f. 205-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.