Bases représentationnelles et neurales des processus de localisation des parties du corps

par Olivier Felician

Thèse de doctorat en Sciences de la vie, de la Terre et de l'environnement. Neurosciences

Sous la direction de Patricia Romaiguère.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Selon le modèle dominant, la désignation des parties du corps engage un système de représentations "partagées", qui encode les caractéristiques visuospatiales communes à son propre corps et à celui d'autrui. Sur la base d'une double dissociation observée chez deux sujets cérébro-lésés, nous avons émis l'hypothèse que le LPS gauche était concerné par l'analyse du corps propre et le LPI gauche par celle du corps d'autrui. Deux expérimentations en IRMF étudient ces hypothèses. La première montre que la désignation de parties du corps propre engage le LPS gauche, quel que soit le côté de la partie du corps à localiser. La deuxième expérimentation montre que la désignation de parties du corps humain engage le LPI gauche. Cette activation ne s'observe qu'en réponse à des stimuli dynamiques. L'ensemble de ces éléments suggère que les LPS et LPI gauches participent à la construction d'une représentation différentielle entre soi et autrui

  • Titre traduit

    Representational and neural basis of body parts localisation processes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 146-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.