Synthèse de N-aryl-C, C-dialkoxycarbonylnitrones et étude par RPE de leur conversion en nitroxydes

par Inas El-Hassan

Thèse de doctorat en Physicochimie. Analyse et spectrométrie moléculaire

Sous la direction de Béatrice Tuccio-Lauricella.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    La première partie de ce mémoire décrit la synthèse d'une série de sept N-Aryl-C,C-dialkoxycarbonylnitrones (1-7), par condensation d'un carbanion dérivé du bromomalonate d'éthyle ou de méthyle sur un composé nitroso approprié. Les rendements en cétonitrones varient de 25 % à 85 %, en fonction de la nature du groupement aryle. La seconde partie concerne la conversion des cétonitrones 1-7 en nitroxydes selon trois mécanismes : le piégeage de radicaux, la réaction de Forrester-hepburn et le piégeage de SPIN inversé. Ces cétonitrones sont toutes de très bons pièges des radicaux carbones, mais sont inadaptées à la détection des radicaux hydroxyle et superoxyde. Lorsqu'elles ont été mises en oeuvre dans des réactions de Forrester-Hepburn avec toute une série d'agents nucléophiles, seuls quelques uns des nitroxydes attendus ont effectivement été détectés, et dans la majorité de cas un produit de décomposition paramagnétique a été observé. Le mécanisme de piégeage de SPIN inversé n'a été utilisé que pour convertir les cétonitrones en bitroxydes des BETA-FLUORES. Cinq de ces sept nitrones étudiées ont permis de réaliser cette conversion. Tous les nitroxydes dérivés des cétonitrones 1-7, quel que soit leur mécanisme de formation, ont été caractérisés par leur spectre de résonance paramagnétique électronique (RPE). Les signaux obtenus consistent principalement en un triplet, dû au couplage hyperfin entre l'électron non apparié et l'azote de la fonction aminoxyle, élargi ou démultiplié du fait de couplages hyperfins avec les protons du cycle aryle. Des signaux plus simples ont été obtenus à partir de nitrones portant des groupements substituants ou des deutériums sur le cycle aromatique

  • Titre traduit

    Synthesis of N-aryl-C, C-dialkoxycarbonylnitrones and EPR study of their conversion into nitroxides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 69-72 et p. 211-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.