Dynamique des îlots magnétiques

par Nicolas Arcis

Thèse de doctorat en Physique et sciences de la matière. Rayonnement et plasma

Sous la direction de Dominique Escande.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'évolution non-linéaire de l'instabilité de déchirement est étudiée dans le cadre du modèle magnétohydrodynamique. Le cas le plus simple est abordé, à savoir celui de la MHD réduite dans l'approximation cylindrique. La saturation est alors résolu par deux méthodes différentes. L'équation de Rutherford généralisée apparaît alors comme une condition du raccordement asymptotique et ne dépend effectivement pas du choix des normalisations de départ. Il est également mis en évidence pour la première fois un changement de flux magne��tique poloïdal d'ordre w3, où w est la taille de l'îlot à saturation, dû à l'aplatissement de la densité de courant à l'intérieur de la séparatrice. La méthode perturbative est ensuite appliquée à deux problèmes plus complexes, le premier traitant de la rotation éventuelle des îlots ainsi que de l'inclusion d'une perturbation extérieure au système de départ, le second concernant le traitement de la saturation d'une instabilité de déchirement en MHD complète, dans l'approximation d'hélicité unique et de pression nulle

  • Titre traduit

    Magnetic islands' dynamics


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XII-89 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 83-86. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.