Statut des cognitions d'engagement dans le paradigme de la soumission forcée : Quand les cognitions d'engagement sont consistantes ou insconsistantes avec la cognition génératrice

par Séverine Halimi-Falkowicz

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Robert-Vincent Joule.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille. Pôle psychologie et sciences de l'éducation (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans le paradigme de la soumission forcée (Festinger, 1957), les cognitions d'engagement (engageantes ou désengageantes) ne sont généralement pas pertinentes (consistantes ou inconsistantes) avec la cognition génératrice (Beauvois et Joule, 1996). Elles n'interviennement donc pas dans le taux de dissonance (I/I+C). Lorsqu'elles sont pertinentes. 4 types de cognitions sont envisageables : consistantes et engageantes (cas 1), consistantes et désengageantes (cas 2), inconsistantes et engageantes (cas 3), inconsistantes et désengageantes (cas 4). 6 expérimentations conduisent à préciser la proposition radicale de Beauvois et Joule (1999) : 1/ si les cognitions d'engagement neutres sont nécessaires à l'éveil de la dissonance, elles pourraient par ailleurs déterminer l'importance de cet éveil selon une fonction linéaire ; 2/ les cognitions d'engagement pertinentes joueraient le rôle de simples cognitions pertinentes, modulées, occasionnellement, par leur caractère engageant ou désengageant.

  • Titre traduit

    Status of commitment cognitions in the forced compliance paradigm. When the commitment cognitions are consistent or inconsistent with the generative cognition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (303 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 231-252

Où se trouve cette thèse ?