Les écrits des résistantes italiennes : l'expression plurielle de la Résistance au féminin entre témoignage et quête de soi

par Estelle Ceccarini

Thèse de doctorat en Études romanes

Sous la direction de Perle Abbrugiati.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'analyse historique de la Résistance féminine en Italie en a montré la complexité. L'édition a (ré)édité de nombreux écrits de résistantes. Mais l'analyse littéraire de ces textes reste à faire. Or, c'est en interrogeant leur statut de textes que l'on peut en montrer la spécificité. Notre étude d'un corpus de 18 textes, confronté à la représentation de la résistante proposée dans des écrits de résistants, explore, au travers des images et des discours, les diverses facettes de la symbolisation de la Résistance au féminin. Nous interrogeons l'idée selon laquelle la Résistance serait une rupture avec les normes sociales, d'expérimentation de l'émancipation, mais aussi, paradoxalement, l'occasion d'un renforcement des rôles sexués traditionnels. Ces textes expriment, au-delà du témoignage historique, les tensions identitaires créées par la participation à la Résistance, dans un rapport d'oscillation entre attrait et rejet de caractéristiques traditionnellement perçues comme féminines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (506 f.)
  • Annexes : Bibliogr. ff. 483-500. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.