Debussy et l'imaginaire de la matière : métaphorisation et corporéité dans l'expérience musicale

par Francesco Spampinato

Thèse de doctorat en Arts et lettres

Sous la direction de Bernard Vecchione.

Soutenue en 2006

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    La première partie de cette étude gravite autour de trois concepts-clé : le discours métaphorique, la corporéité et l'imaginaire. L'analyse des aspects principaux du "discours métaphorique" sur la musique montre la légitimité de son emploi dans le cadre de la recherche sur la signification musicale. L'expérience corporelle (corporéité) est une source privilégiée de production de métaphores. En particulier, le réseau d'images métaphoriques (imaginaire) qui voit la musique dans les termes d'une matière physique se rattache à l'expérience corporelle de matières manipulables. Une application de ces théories à l'oeuvre de Claude Debussy est proposée à partir de la deuxième partie. La critique musicale et la musicologie nous ont livré une image de ce compositeur où surabondent les métaphorse matérielles. Dans l'histoire de la réception de la musique debussyste, la présence de l'élément liquide a été examinée sous des points de vue différents et à l'intérieur de domaines disciplinaires distincts. Dans la troisième partie de cette thèse, on passe des métaphores produites sur la musique aux métaphores produites par la musique. Certaines compositions de Debussy sont d'utiles exemples du traitement "matériel" de la substance sonore. Une nouvelle approche de l'écoute et de l'étude de "Jeux de vagues" sera proposée : les constantes repérables au sein de l'imaginaire matériel évoqué par cette pièce chez les auditeurs peuvent fournir des points de référence pour un nouveau type d'analyse. Trois "gestes musicaux" conduisent, enfin, à une exploration interartistique : le parcours descendant (dont on analyse les conjonctions avec la peinture préraphaélite et nabi), le balancement (mis en relation avec une phase de la production de Claude Monet) et la vibration suspendue (rapprochée de la dernière période de Monet).

  • Titre traduit

    Debussy and the imaginary of materials : metaphorisaton and corporeality in the musical experience


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris

Debussy, poète des eaux : métaphorisation et corporéité dans l'expérience musicale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (517 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 467-489. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Debussy, poète des eaux : métaphorisation et corporéité dans l'expérience musicale
  • Dans la collection : Collection Arts & sciences de l'art
  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2013.
  • ISBN : 978-2-296-13662-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [245]-257
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.