Mise en scene, espaces et temps de l'audio-vision

par Stéphane Morpelli

Thèse de doctorat en Lettres, Arts, Communication, Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Luc Lioult.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse propose l’association de deux outils, un théorique et un artistique, dans l’objectif de comprendre comment le sens vient dans le film ; C’est dans cette perspective que nous associons l’appareil critique audio-vision développé par Michel Chion avec une praxis artistique dite de mise en scène au cinéma. Ces deux notions permettent de comprendre et donc de dégager ce qui fonde l’expression de l’art cinématographique. Avant d’aborder comment la pratique de mettre en scène se réactualise au cinéma, cette thèse aborde comment cette dramaturgie est apparue dans l’art. Puis, cette recherche identifie les différentes articulations entre les espaces du visuel et du sonore qui structurent le cinéma parlant un corpus filmique trans-historique et trans-esthétique étaye nos travaux sur la mise en scène, les espaces et les temps de l’audio-vision. Cette thèse met en lumière l’intérêt de la prise en compte de ces éléments structuraux de la mise scène dans l’analyse filmique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 p.)
  • Annexes : index pp.299-308

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.