Etude d'une nouvelle lectine marine de la palourde blanche : codakia orbicularis:la codakine

par Jean-Philippe Gourdine

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Juliette Emilie Smith-Ravin.

Soutenue en 2006

à Antilles-Guyane .

  • Titre traduit

    Study of a new marine lectin from the tiger clam : codakia orbicularis:codakine


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Codakia orbicularis est retrouvée sur les côtes du sud des états-Unis jusqu'au Brésil en passant par les côtes des îles de la caraïbe, dans les sédiments sableux de phanérogames du type thalassiatestidunum. Elle abrite dans ses branchies des bactéries endosymbiotiqueschimioautotrophes sulfo-axydantes qui lui permettent de vivre dans un milieu à fort teneur en sulfures d'hydrogène. Dans le but d'avoir une meilleure compréhension de l'adaptation de ce bivalve à ces conditions stressantes, nous faisons l'hypothèse que la codakine pourrait être une protéine présentant des caractéristiques biologiques lui permettant de jouer un rôle essentiel dans la vie de ce mollusque. Nous avons donc mis en place une stratégie de recherche basée sur l'utilisation de techniques variées de biochimie ou de biologie moléculaire afin d'isoler et de caractériser codakine. L'ADNc de la codakine a été isolé d'une banque d'ADNc de cellules branchiales. Nous avons effectué des analyses bioinformatiques comprenant des alignements de séquences, des modèles prédictifs sur la séquence du gène et de la protéine. Ces analyses montrent que la codakine appartient à la famille des lectines de type c. Les résultats de la purification de la codakine par chromatographie d'affinité et de Western blot confirment que la codakine est une lectine dimérique de type C spécifique du mannose. Des lectines appartenant à cette même famille telles que le DC-SIGN et le récepteur du mannose de macrophage, jouent un rôle dans la reconnaissance cellulaire et l'immunité innée. Au vu de l'ensemble des résultats obtenus, nous faisons l'hypothèse que la codakine présente des propriétés similaires et joue un rôle dans l'acquisition de bactéries symbiotiques et dans la défense contre les microorganismes pathogènes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. 154 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 186 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA 0198
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.